A la Biennale de Venise, la musique résonne dans le pavillon français

Alors que la biennale d’art de Venise ouvrira samedi ses portes au public, le pavillon français s’apprête à résonner de toutes les musiques, dont beaucoup enregistrées dans ce « studio » géant. Sous le titre, « studio Venezia », les commissaires Lionel Bovier et Christian Marclay ont choisi de transformer le vieux pavillon construit en 1912 en un vaste studio musical où des dizaines d’artistes ont été invités à travailler.

Christian Maclay avait remporté en 2011 le Lion d’Or du meilleur artiste à Venise avec The Clock, surprenante installation vidéo qui donne l’heure en temps réel, à partir de centaines d’images d’extraits de films.

Il s’agit cette fois de composer ou de jouer de la musique, du baroque aux notes plus contemporaines, dans un « studio sculpture », fait de bois, et imaginé par le plasticien Xavier Veilhan : « C’est comme entrer dans le ventre de la musique, comme être à l’intérieur d’un instrument », a-t-il expliqué à l’AFP.

Une centaine de musiciens sont attendus tout au long de la 57e édition de cette biennale d’art, entre mai et novembre. « C’est le fruit d’un travail collectif, même si le concept original est une idée à moi », explique encore Xavier Veilhan. Les musiciens français seront bien représentés avec la compositrice Eliane Radigue, le chanteur Sébastien Tellier ou encore le pianiste Alain Planès.

Source : AFP

 

728×90
728×90

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :