Affaire Polanski : pour la société des réalisateurs, « la cinémathèque joue la fuite »

Plusieurs cinéastes dont Jacques Audiard, Bertrand Bonello ou Céline Sciamma regrettent la ligne défensive de l’institution dirigée par Frédéric Bonnaud. Selon eux, elle échoue à défendre les intérêts des auteurs en évoquant l’éternel retour à l’ordre moral.

[Écho de la presse]

Jacques Audiard, Rebecca Zlotowski, Bertrand Bonello, Cédric Klapisch ou encore Céline Sciamma, prennent la parole dans un communiqué signé par une vingtaine de réalisateurs et mis en ligne sur internet. Ces cinéastes dénoncent la « gestion de crise » de la Cinémathèque française à propos des cycles dédiés aux réalisateurs Roman Polanski et Jean-Claude Brisseau qui ont soulevé de nombreux débats, houleux pour la plupart.

« Nous déplorons que la Cinémathèque joue la fuite, l’hostilité ou la résistance au débat qu’elle n’arrive manifestement pas à penser dans sa complexité ni même ses grandes lignes »

Lire l’article complet d’Eloïse Sibony sur le site du Figaro.



 

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :