Select Page

Auteur : Maïlys Gelin

Vidéo. Table ronde – Existe-t-il une littérature dramatique propre au jeune public ?

Lors du dernier festival d’Avignon a été organisée, à la Maison Jean-Vilar, une table ronde sur les rapports entre la littérature dramatique et le jeune public. Modérée par Pierre Monastier, rédacteur en chef de Profession Spectacle, cette rencontre réunissait Pascale Grillandini, directrice de l’association Postures qui organise le prix Collidram, Sabine Chevallier, fondatrice des éditions Espaces 34, et Michel Simonot, sociologue et dramaturge, auteur de Delta Charlie Delta, lauréat du prix Collidram 2017 et en liste pour le Grand Prix de littérature dramatique. Lectrice des extraits : Pauline Angot Réalisation et montage : Maïlys Gelin Lire aussi notre article récent :...

lire plus

La culture selon… Philippe Poutou, Nathalie Arthaud et Jean Lassalle

Philippe Poutou, Nathalie Arthaud et Jean Lassalle ont ceci en commun, dans cette campagne présidentielle, d’être les trois seuls candidats à ne pas développer de politique culturelle conséquente. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir décortiqué leurs programmes respectifs ! Confronté à ce manque de propositions concrètes et à UNE ABSENCE DE VISION CULTURELLE, Profession Spectacle a dû se résoudre à les réunir en une unique vidéo de présentation. Philippe Poutou Déjà candidat pour le Nouveau Parti Anticapitaliste lors des élections présidentielles de 2012, Philippe Poutou l’avoue d’emblée : il ne vise pas particulièrement la victoire mais souhaite porter devant les Français...

lire plus

La culture selon… Jacques Cheminade

Fondateur du parti Solidarité et progrès, Jacques Cheminade se présente pour la troisième fois à la présidentielle française, après deux résultats modestes en 1996 et en 2012. Difficilement catégorisable, Jacques Cheminade milite essentiellement contre les marchés financiers, en écho aux théories du polémiste américain Lyndon LaRouche. Seul candidat à avoir mentionné la culture lors du débat à 11, il développe une vision pour le moins originale, marquée par un environnement culturel intrinsèquement classique. Cette originalité est énoncée d’entrée de jeu : Jacques Cheminade souhaite consacrer 2 % du PIB à la culture, soit 40 milliards d’euros au lieu de 7,3,...

lire plus

La culture selon… François Asselineau

Fondateur de l’Union Populaire Républicaine il y a tout juste dix ans, François Asselineau s’est progressivement imposé dans le paysage politique français par l’usage intensif d’internet et des réseaux sociaux. Dans la pensée de ce candidat atypique, le président de la République française n’a pas vocation à trancher sur des sujets autres que ceux strictement définis par la constitution, à savoir la souveraineté nationale et l’indépendance du pays. C’est pourquoi sa ligne politique est essentiellement fondée sur le « Frexit », c’est-à-dire la sortie de l’Union européenne, la fin de l’euro et le retrait de l’OTAN. Sa conception des politiques culturelles,...

lire plus

La culture selon… Nicolas Dupont-Aignan

Cinq ans après avoir réuni 1,7 % des suffrages, Nicolas Dupont-Aignan se retrouve de nouveau face aux Français. Sa ligne se veut gaulliste, avec pour slogan « ni système, ni extrêmes ». Positionné entre les Républicains et le Front National, le président de Debout la France est surtout connu pour sa remise en cause de l’Union Européenne, la dénonciation du système politique actuel ou encore la théorie du « grand remplacement » des Français par les immigrés. Pour autant, il ne néglige pas la politique culturelle : le candidat propose même un positionnement unique, en l’associant étroitement à la question touristique. A l’instar de...

lire plus

La culture selon… Emmanuel Macron

Véritable ovni de la vie politique, Emmanuel Macron ne semble pas affecté par le bilan de son mandat au sein du gouvernement Hollande. Quelle est la vision culturelle de cet énarque, ancien banquier des Rothschild devenu ministre de l’économie et fondateur du mouvement En Marche ? Tout d’abord, une déclaration de principe : « Il n’y a pas DE culture française ». Face au tollé suscité par ce propos, Emmanuel Macron revint sur sa déclaration, lors de son discours à Londres, en la corrigeant : « Il n’y a pas UNE culture française ». Un simple article qui opère, l’air de rien, un glissement de sens...

lire plus

La culture selon… Marine Le Pen

Visage charismatique du Front National, Marine Le Pen s’appuie sur une dynamique née des dernières élections présidentielles et, surtout, du raz-de-marée des élections régionales de 2015. Les thèmes majeurs de sa campagne sont connus et rebattus : la question européenne, la démocratie de proximité, le renforcement sécuritaire, le contrôle de l’immigration ou encore le patriotisme économique. Certains sujets se font en revanche très discrets ; parmi ces derniers, la question culturelle. Sur les 144 engagements de Marine Le Pen, seules quelques propositions disparates concernent la culture, sujet qu’elle n’a abordé publiquement qu’une seule fois ces derniers mois, lors de son...

lire plus

La culture selon… Jean-Luc Mélenchon

Dans L’Avenir en Commun, titre du programme publié par Jean-Luc Mélenchon en décembre dernier, la culture est balayée en quelques mots : il est évident qu’elle ne joue qu’un rôle anecdotique pour le candidat insoumis, en comparaison des réformes institutionnelles ou de l’économie. Triste constat qu’est venue contrebalancer, enfin, la parution d’un livret spécifiquement dédié à la question culturelle. Nous disposons désormais des éléments nécessaires pour comprendre la pensée de la France Insoumise sur la culture, à commencer par le premier point, pivot de tous les candidats : le budget alloué au ministère de la culture. Jean-Luc Mélenchon, à l’instar de...

lire plus

La culture selon… François Fillon

Durant toute la campagne des primaires de la droite, le sujet culturel n’aura pour ainsi dire jamais été abordé. Dans le programme déclaré de François Fillon, on retrouve pourtant plusieurs propositions qui donnent une idée de sa vision de la culture, envisagée comme le socle de l’identité. Une vision qui pourrait être résumée en trois axes : Le premier est naturellement pour le candidat des républicains l’idée d’une culture au service du récit national. Deuxièmement, l’ambition de François Fillon est aussi de réaliser un certain nombre d’économies sur les investissements publics. Enfin, la culture représente aussi un certain argument de...

lire plus

La culture selon… Benoît Hamon

Après avoir passé avec succès l’épreuve des primaires du Parti Socialiste, Benoît Hamon se prépare à affronter le premier tour des présidentielles avec un programme ambitieux. Seul candidat à avoir pris de son temps télévisuel pour parler de Culture, le député des Yvelines envisage celle-ci comme LA FONDATION DU LIEN SOCIAL. Ses propositions se regroupent en 3 axes : La revalorisation des artistes et de leur régime, un changement de paradigme par l’affirmation des droits culturels et la vision claire d’une « société culturelle » co-construite et pluraliste. La question du budget de la culture est, bien sûr, le premier élément de...

lire plus
  • 1
  • 2

Suivez-nous

Restez informé !

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde football dessin_roc_johnny_heritage