Écoles : les zones rurales, oubliées des politiques éducatives

L’école rurale est-elle performante ? Dans le secondaire, les « chances de réussir » ne sont pas les mêmes qu’ailleurs. Ainsi, les taux les plus faibles de scolarisation concernant les 15-24 ans (entre 58 et 62 %) s’observent dans les académies plutôt rurales, de la Corse à Rouen, en passant par Reims et Dijon. Les élèves de la moitié nord de la France s’orientent davantage vers les voies professionnelles. Dans ces régions, le chômage est à la fois une cause et une conséquence de cette absence de projection.

[Écho de la presse]

Découvrez ces données sur le site du Figaro.



 

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :