Franck Chiche : Du film à l’e-bd

Après son film graphique, « Je vous ai compris », Franck Chiche propose un concept narratif inédit et original : la bande dessinée animée sur tablettes. Profession spectacle l’a rencontré pour en savoir plus sur ce pari technique.

Prenez le 7e art, ajouter le 9e et rajouter à ce mélange les nouvelles possibilités offertes par les tablettes tactiles et vous obtenez Je vous ai compris – l’e-BD. Le principe : adapter en bande dessinée animée, numérique et interactive, le film « Je vous ai compris » réalisé par Franck Chiche. « Il s’agit de prolonger une expérience déjà nouvelle qu’était le film pour la décliner dans de nouveaux formats », explique le réalisateur.
Original, le film l’était sans conteste par sa forme. A mi-chemin entre le film d’animation et la BD, il constitue une expérience visuelle inédite. Ayant pour toile de fond la guerre d’Algérie, il retrace le destin de trois jeunes personnages au moment du putsch des généraux en 1961 : un jeune appelé de l’armée française, une jeune membre du FLN et un fils de colons. « Il nous était impossible de filmer dans l’actuelle Alger, la ville a trop changé, et rejouer des manifestations pro-françaises dans les rues de la ville aurait sans doute été mal vu. Il a donc fallu trouver un autre moyen ». Alors que « Valse avec Bachir » vient de rencontrer le succès, Arte est séduite par l’option envisagée par Franck Chiche : l’animation. Pas question, avec le budget alloué, de faire appel à un studio, le réalisateur décide alors d’inventer ses propres techniques. « Je voulais des acteurs pour les émotions, mais je ne pouvais avoir les décors. J’ai donc utilisé un fond vert, et peint les costumes et les quelques éléments utilisés dans les scènes, pour coller aux dessins que nous allions ensuite incruster. » Un travail fastidieux, mais au résultat bluffant. Pour la distribution, le réalisateur a fait appel à une école de théâtre associée à des acteurs plus expérimentés comme Fellag.

Un nouveau procédé narratif

Mais après sa diffusion sur Arte en février Franck Chiche ne s’est pas arrêté là. Dans sa mise en scène il s’est inspiré des rythmes de la BD, une de ses passions. Décliner ce film sous forme de BD numérique est donc venu naturellement. L’histoire a alors été entièrement recadrée et remontée. Résultat : les vignettes défilent avec des scènes, non plus fixes comme une BD classique, mais animées et avec du son. Cette nouvelle version de l’histoire intègre des bulles d’écritures nouvelles et s’enrichit de notes historiques qui offrent la possibilité au lecteur de replacer les événements de l’histoire dans leur contexte. « On est à la naissance d’un procédé de narration puissant, et dont je n’ai tiré que 10% de ses possibilités. D’autres réalisateurs pourront y voir d’autres choses, l’enrichir et se l’approprier ». En attendant que d’autres e-BD de ce genre ne voient le jour et que l’on vienne frapper à sa porte pour bénéficier de son expérience, Franck Chiche boucle la boucle. Après le film d’animation et l’e-BD, « Je vous ai compris » s’adapte sur un support plus classique et paraîtra en septembre prochain en bande dessinée papier aux éditions Casterman.

 

Lire les articles de notre dossier :

Mike Fromentin : de l’ombre à la lumière

Cheyenne Carron : Une histoire de confiance

Pierre Aknine : Si t’es bon, tu as toutes les chances de réussir

Du film à l’e-bd : Franck Chiche a tout compris

Quels salaires pour les techniciens du cinéma?

728×90
728×90

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :