La diffusion du court-métrage mieux valorisée dans les salles de cinéma « Art & Essai »

Le ROC salue la décision du CNC d’améliorer la prise en compte de la diffusion du court-métrage dans le soutien aux salles de cinéma « Art et essai », telle qu’il l’a annoncé à l’occasion de la réforme du dispositif. Grâce à une dotation supplémentaire, les salles les plus actives en terme de diffusion du court métrage se verront attribuer un bonus forfaitaire complémentaire.

[Communiqué]

Le travail sur le court métrage est l’un des plus risqués commercialement et démontre un engagement fort des exploitants vis-à-vis du renouvellement de la création et des publics, ce qui est le cœur du travail « Art et essai ». Il était primordial que ce travail soit mieux reconnu et mieux valorisé.

Ce premier pas est fondamental : il ouvre le deuxième volet de la réforme des soutiens au court métrage, engagée à la suite de la publication du rapport d’Anne Bennet, Pistes de réflexion pour consolider la production et améliorer la diffusion du court métrage. Des discussions doivent désormais commencer pour inciter davantage encore une meilleure diffusion des œuvres courtes, sur l’ensemble des supports.

Paris, le 12 avril 2017.


Le ROC rassemble l’AFCA, l’Agence du court métrage, Carrefour des festivals, la Maison du film court, Sauve qui peut le court métrage, le SFA-CGT, le SPI, la SRF, et s’attache à garantir la pérennité et la diversité de la création et de la production des œuvres de format court, notamment en termes de financement et de diffusion.

 

728×90
728×90

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :