Select Page

Les villes de Nanterre et Colombes proposent 4 résidences-missions (CLEA)

Les villes de Nanterre et Colombes proposent 4 résidences-missions (CLEA)
Advertisement

En direction d’artistes en vue de 4 résidences-missions menées en faveur des habitants des villes de Colombes et de Nanterre (92) prenant place dans le cadre du Contrat local d’éducation artistique (CLEA) 
pour l’année 2018-2019
 sur la thématique suivante : « Territoires en mutation ».

CADRE DES RÉSIDENCES-MISSIONS

Les villes de Colombes et de Nanterre, la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de- France, le Conseil départemental des Hauts-de-Seine et l’Education nationale ont souhaité s’engager, en partenariat étroit avec les différentes structures culturelles, sociales, socio- culturelles, économiques, éducatives de ce territoire, dans la réalisation d’un Contrat local d’éducation artistique (CLEA).

Dans ce cadre, quatre résidences-missions d’artistes s’inscrivant dans différents champs artistiques sont appelées à être mises en œuvre à partir de la rentrée scolaire 2018-2019.

Le socle commun de ces quatre résidences-missions sera la notion très largement entendue de « territoires en mutation« . Ce prisme permettra d’aborder les multiples problématiques constitutives et inter-dépendantes de ces territoires en mouvement (géographiques, urbanistiques, environnementales, sociales, économiques) ainsi que les nombreux enjeux sous-jacents comme la mobilité, l’habitat, les dynamiques citoyennes, les fractures culturelles, intergénérationnelles et numériques… Ces enjeux se déclineront sur le territoire de Nanterre et de Colombes, à partir du focus et des zones d’interventions choisis par l’artiste-résident(e), en accord avec les partenaires.

Il est recherché quatre artistes ayant à leur actif une production artistique contemporaine y compris dans le domaine des cultures urbaines -, une expérience significative dans le domaine de la co-création, de la médiation avec les publics et de la transmission d’une pratique.

Pour les deux villes, leurs recherches et leurs productions peuvent s’inscrire dans les différents champs esthétiques suivants :

  • arts visuels, audiovisuels, plastiques et numériques,
  • arts du langage, de la parole et de l’écriture.

Pour la ville de Nanterre, elles peuvent aussi s’élargir aux domaines :

  • musiques actuelles, danse hip-hop

DÉFINITION DE LA RÉSIDENCE-MISSION

Enjeux

La résidence-mission est organisée à des fins d’éducation artistique et culturelle en faveur des habitants des villes de Colombes et de Nanterre, dans une démarche participative et immersive. Elle repose sur une pleine disponibilité de l’artiste, sur une période équivalant à quatre mois, ainsi que sur une diffusion de son œuvre en amont, pendant ou après la période de résidence, en résonance avec le projet global de la résidence-mission.

L’objectif de la résidence-mission est de mener un travail artistique collectif avec les habitants, sans enjeu de production personnelle ou de commande d’œuvres comme dans une résidence de création. Au moyen d’une démarche éducative et culturelle, l’artiste-résident(e) donne à voir et à comprendre son univers, la recherche artistique qui l’anime ainsi que les processus de création qu’il met en œuvre. Cette démarche s’appuie sur des interventions, aussi variées que possible, en présence, ou non, de l’artiste.

Ces actions, sur la base d’un projet d’ensemble produit par les deux villes, ont pour objectif de permettre à un grand nombre d’habitants, jeunes, enfants et adultes, d’acquérir une expérience originale et sensible de l’œuvre de l’artiste-résident(e).
L’artiste-résident(e) s’appuie sur des structures/réseaux culturels référents, définit avec elles/eux et les porteurs de projet un mode d’interventions et d’actions dans tout site qui paraîtra approprié (espaces publics, centres sociaux, accueils de loisirs, musées, médiathèques, entreprises, établissements scolaires…). Ces actions doivent favoriser les rencontres intergénérationnelles, les croisements inter-structures ou toute forme de rencontre susceptible de participer au rayonnement territorial de la résidence-mission.

Objectifs

Permettre au plus grand nombre d’habitants de Colombes et de Nanterre d’appréhender les arts et la culture par la rencontre d’artistes,

  • Encourager et accompagner l’expression artistique des habitants, en particulier celle des jeunes (adolescents, jeunes adultes),
  • Mettre en place un projet d’éducation artistique et culturelle cohérent entre les deux villes, en synergie avec les actions et les ressources existantes,
  • Contribuer au développement culturel et artistique pour tous sur le territoire de Colombes et de Nanterre, au sein des équipements culturels mais également dans l’espace public.

Déroulement

La résidence se décompose en deux étapes :

  • une période d’appropriation du territoire d’une durée d’un mois fractionné
  • une période de réalisation du projet d’une durée de trois mois continus ou discontinus

Durant la période d’appropriation, l’artiste-résident(e) co-construit le projet global qu’il va mener, en tenant compte des spécificités du territoire et de ses acteurs. Pour cela, il rencontre les partenaires potentiels de la résidence, leur présente son travail et sa démarche artistique. Ces derniers sont invités à présenter leur quotidien et leurs publics.

L’artiste-résident(e) conçoit également, avec les porteurs de projet, la diffusion de son œuvre disponible sur le territoire ainsi que la communication inhérente à celle-ci. Les modes d’exposition et de présentation sont aussi variés, renouvelés et innovants que possible.

La période de réalisation du projet dure trois mois continus, ou discontinus, répartis sur cinq mois maximum. Durant cette étape, se co-réalisent les actions menées avec des habitants, dans un souci de cohérence et de synergie dans l’ensemble du territoire concerné.

En parallèle, un parcours de formation et de sensibilisation, conçu avec les porteurs de projet, sera proposé aux partenaires des résidences-missions en vue de prolongements possibles en autonomie, hors présence de l’artiste.

Des structures/réseaux culturels référents

En lien avec son projet global, l’artiste-résident(e) sera attaché(e) à une structure ou un réseau culturel référent sur le territoire de Colombes ou de Nanterre.

Ces structures/réseaux référents sont lieu ressource pour les artistes et relais pour la diffusion de leur œuvre et la réalisation d’actions avec les habitants. Elles/ils doivent pouvoir accueillir des actions d’expérimentation et/ou de pratique artistique, conçues et envisagées pour un large rayonnement, stimuler et accueillir l’expression des habitants, notamment, des adolescents et des jeunes adultes.

L’artiste-résident(e) est invité à s’emparer pleinement de leurs enjeux et axes programmatiques à des fins artistiques et éducatives diverses : détournements, explorations…

Enfin, ces structures/réseaux référents doivent être points de jonction ou d’étape des quatre résidences-missions, cela à des temps définis en amont, et qui donneront à voir chacun des projets territoriaux, dans une dynamique d’échanges entre les structures. Le partenariat entre les villes encourage rencontres et transversalités entre les différentes démarches artistiques.

Chacune des deux villes est associée à deux artistes-résidents(es) et a défini deux structures/réseaux culturels référentes :

Le réseau Patrimoine & Arts visuels de Colombes, des collections patrimoniales et artistiques,une programmation dans les équipements et l’espace public(cf. présentation en annexe 1),

Le réseau des Médiathèques de Colombes, des espaces de convivialité, de ressources et d’échanges, sur place ou en ligne (cf. présentation en annexe 2),

Le réseau Musiques actuelles et cultures urbaines à Nanterre, des mises à disposition de moyens d’accompagnement et de valorisation, des informations-conseils, une programmation en musique et en danse dans les équipements et l’espace public (cf. présentation en annexe 3),

L’espace d’art la Terrasse à Nanterre, sa programmation par saison, ses ateliers dans la ville, ses interventions dans l’espace public (cf. présentation en annexe 4).

Télécharger l’appel à candidatures complet (pdf)

MISE EN ŒUVRE DES RÉSIDENCES-MISSIONS

Période et durée des résidences-missions

La période de résidence est prévue pour une durée de quatre mois se répartissant comme suit :

Résidence-mission | Réseau Patrimoine & Arts visuels de Colombes :

  • un mois d’appropriation du territoire réparti sur 3 périodes distinctes, semaines du 18 au 29 juin 2018, du 17 au 21 septembre et la dernière semaine du 1 au 5 octobre 2018 ;
  • trois mois pour la seconde phase de résidence s’étalant du 11 mars au 14 juin 2019 (soit 13 semaines de présence et 1 semaine de congés à déterminer)

Résidence-mission | Réseau des Médiathèques de Colombes :

  • un mois d’appropriation du territoire réparti sur 3 périodes distinctes, deux semaines du 25 juin au 6 juillet 2018, du 15 au 19 octobre et la dernière semaine du 12 au 16 novembre 2018 ;
  • trois mois pour la seconde phase de résidence s’étalant du 11 février au vendredi 17 mai 2019 (soit 13 semaines de présence et 1 semaine de congés à déterminer)

Résidence-mission | Réseau Musiques actuelles et cultures urbaines à Nanterre :

  • un mois d’appropriation du territoire entre juin et novembre 2018 ;
  • trois mois pour la seconde phase de résidence, entre janvier et mai 2019

Résidence-mission | Espace d’art la Terrasse à Nanterre :

  • un mois d’appropriation du territoire entre juin et novembre 2018 ;
  • trois mois pour la seconde phase de résidence, entre janvier et mai 2019

Conditions financières et moyens mis à disposition

Chacun des quatre artistes sélectionnés bénéficiera d’une allocation de résidence d’un montant de 12.000 € TTC (allocation calculée sur la base de 3.000 € par mois, charges sociales comprises).

L’artiste choisit son mode de rémunération en fonction de l’activité exercée : salariat dans le cadre d’un contrat de travail, rémunération par le biais de l’AGESSA ou de la MDA au titre des activités accessoires ou contractualisation avec une structure intermédiaire. Il est également possible de combiner différents modes de rémunération.

Les dépenses de production de chaque résidence-mission ainsi que le coût éventuel relatif à la diffusion de l’œuvre de l’artiste-résident(e), existante et disponible, seront étudiées sur la base d’un budget prévisionnel, validé par la ville partenaire.

Chacun des artistes retenus doit être autonome dans ses déplacements. Ses frais de déplacement sur le territoire sont pris en charge (transports en commun et/ou carburant). En revanche, les frais de déplacement de son lieu d’habitat personnel au territoire de mission ainsi que les repas sont à sa charge.

Il dispose d’un accès au restaurant municipal pour ses repas le midi à Colombes et à Nanterre (environ 4 € par repas).

Il est souhaité que les artistes-résidents(es) puissent être logé(e)s à proximité de Colombes et de Nanterre durant leurs missions. Pour cela, les conditions d’hébergement peuvent être examinées avec l’appui des villes si possible.

Cadre juridique

Un contrat de résidence spécifiant les engagements respectifs des villes, des structures culturelles associées et de chaque artiste accueilli sera signé avant le début de chacune des résidences.

MODALITÉS DE CANDIDATURE

Peut faire acte de candidature tout artiste professionnel résidant en France, maîtrisant l’usage oral et écrit de la langue française.

Les éléments à fournir sont :

  • un curriculum vitae mettant en valeur notamment différents types d’expériences de médiation auprès des publics,
  • un dossier de présentation de la démarche de l’artiste candidat et de sa production existante,
  • une note d’intention présentant les premières orientations stratégiques, médiatiques et artistiques du projet proposé, se fondant sur la thématique « Territoires en mutation », les particularités du territoire (Colombes ou Nanterre) en lien avec la structure ou le réseau référent dédié à la résidence-mission pour laquelle l’artiste candidate.

Le dossier artistique est impérativement à proposer sous format numérique (PDF ou lien web). Dans le cas où l’artiste souhaite enrichir cet envoi d’un DVD, d’un CD ou d’une clé USB pour les œuvres audiovisuelles et/ou sonores, il le précise dans son envoi électronique et adresse ces pièces par voie postale.

L’ensemble du dossier est à adresser pour le lundi 9 avril 2018 (inclus) au plus tard par envoi électronique aux deux adresses suivantes : 
direction-culture@mairie-colombes.fr
 et culture@mairie-nanterre.fr

Envoi postal, pour les documents physiques complémentaires uniquement :

  • à l’attention de Delphine Ingigliardi,
 direction de la culture, 4, place du Général Leclerc, 92 700 Colombes
  • à l’attention d’Isabelle Brousssolle,
 direction du développement culturel, 10, rue des anciennes-mairies 92 000 Nanterre

Les candidats sélectionnés seront reçus par le comité de pilotage le jeudi 24 mai 2018.

Le résultat de la sélection sera communiqué quelques jours plus tard.
 Les éléments transmis par les candidats non retenus seront restitués sur simple demande.

Un temps de rencontre et de lancement du CLEA sera organisé le vendredi 8 juin 2018 19h en présence des artistes retenus et des porteurs de projet.

Pour plus d’informations

À Colombes

Delphine Ingigliardi, chargée de coordination CLEA à la direction de la culture
Téléphone : 01 47 60 82 91
Courriel : delphine.ingigliardi@mairie-colombes.fr

À Nanterre

Isabelle Broussolle, responsable du secteur « soutien aux expressions artistiques », en charge de la coordination CLEA
Téléphone : 01 41 37 52 17
Courriel : isabelle.broussolle@mairie-nanterre.fr



Retrouvez tous nos appels à projets et offres d’emploi
Rubrique « Bons plans »



 

 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde football dessin_roc_johnny_heritage