Nicole Kidman, reine incontestée du 70e festival de Cannes

Elle sera cette année la reine de Cannes, avec trois films – dont deux en compétition officielle – et une série en sélection officielle : à 49 ans, la star Nicole Kidman, qui a toujours su se réinventer, mène une carrière audacieuse, entre blockbusters et films indépendants.

[avec AFP]

En lice pour la Palme d’or avec Les Proies de Sofia Coppola, aux côtés de Colin Farrell, Elle Fanning et Kirsten Dunst – l’histoire d’un soldat nordiste hébergé dans un pensionnat de jeunes filles pendant la Guerre de Sécession -, l’actrice australo-américaine sera également en compétition avec le drame fantastique Mise à mort du cerf sacré du cinéaste grec radical Yorgos Lanthimos, à nouveau aux côtés de Colin Farrell.

Hors compétition, cette grande rousse au teint de porcelaine sera également sur la Croisette pour How to talk to girls at parties de l’Américain John Cameron Mitchell, avec Elle Fanning, dans lequel de jeunes amatrices de punk rencontrent des extraterrestres dans le Londres des années 70. Enfin, elle sera à l’affiche de la saison 2 de Top of the Lake de la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion, montrée en séance spéciale.

Nicole Kidman et le festival de Cannes

L’actrice aux trois Golden Globes, oscarisée en 2003 pour son rôle de Virginia Woolf dans The Hours de Stephen Daldry, est déjà venue plusieurs fois à Cannes.

Elle a notamment foulé le tapis rouge en ouverture du Festival en 2001 pour Moulin rouge de Baz Luhrmann, dans lequel elle interprétait une meneuse de revue, en compétition pour le drame expérimental Dogville de Lars von Trier (2003) et le thriller Paperboy de Lee Daniels (2012), ou encore avec le biopic Grace de Monaco d’Olivier Dahan, film d’ouverture en 2014.

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :