Protéger l’ouïe des jeunes musiciens

La protection de l’audition des élèves relève uniquement de l’appréciation des directeurs des conservatoires et écoles de musique.

[Écho de la presse]
.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, aucune règle n’impose aux écoles de musique de protéger l’audition de leurs élèves, ni même de les informer sur les risques. « La législation ne comporte aucune obligation de protection contre le risque auditif pour les élèves des établissements d’enseignement artistique », confirme Thierry Roy, directeur du conservatoire de La Verrière (Yvelines). « Or, un enfant qui cumule une journée d’école, la cantine, l’étude et une heure de cours d’instrument en fin de journée peut dépasser la dose de son recommandée par jour », alerte-t-il.

Lire l’article complet de Nathalie Lacube sur le site de La Croix.



 

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :