fbpx

Sélectionner une page

RIP Duska Sifnios, une pépite de la danse découverte par Maurice Béjart (1934-2016)

RIP Duska Sifnios, une pépite de la danse découverte par Maurice Béjart (1934-2016)
Publicité

La danseuse étoile, qui avait collaboré à de nombreuses reprises avec Maurice Béjart, s’est éteinte dans la nuit du 13 octobre, à Bruxelles, à l’âge de 82 ans : « Elle souffrait depuis quatre mois de maladie », a expliqué son fils Patrick Vandernoot à l’agence Belga. Née à Skopje, en Macédoine, le 15 octobre 1934, elle fait ses débuts en 1951 à l’Opéra de Belgrade et poursuit sa formation en Union soviétique auprès de Lavrovsky et de Messerer.

En 1961, elle rejoint à Bruxelles le Ballet du XXe siècle de Maurice Béjart qui lui donne le rôle féminin de son Boléro ; elle crée par la suite le rôle de la Mélodie sur la table, ballet si emblématique de Béjart. « Superbe et fastueuse, faisant impudemment étalage d’un narcissisme d’enfant », selon les propres mots du chorégraphe*, elle marqua ainsi les créations du chorégraphe français pendant plusieurs décennies : Quatre Fils Aymon à Noces, Suite viennoise, Neuvième Symphonie

Retirée de la scène, Duska Sifnios avait épousé le chef d’orchestre belge André Vandernoot.

Lire plus : 24 heures (Suisse).

*Mots cités dans un communiqué du Béjart ballet Lausanne publié hier en hommage à la danseuse, .

Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !