RIP. Marie-Josèphe Yoyotte, la 1ère chef monteuse noire du cinéma français (1929-2017)

Née à Saint-Fons le 5 novembre 1929, Marie-Josèphe Yoyotte est décédée le 17 juillet dernier. Cette grande dame, chef monteuse extraordinaire, a marqué le cinéma français, ainsi que le montre sa filmographie impressionnante et les trois César qu’elle reçut au fil de sa carrière. Antillaise de mère bretonne, elle fut la première monteuse noire du cinéma français. Elle a été incinérée jeudi dernier au cimetière du Père Lachaise.

Elle a notamment commencé sa carrière avec Les Quatre Cents Coups de François Truffaut. Elle a notamment collaboré avec Jean Rouch, Jean-Pierre Melville, Pierre Richard, Jean-Marie Poiré, Nadine Trintignant, Chantal Lauby, Isabelle Mergault…

C’est avec Rue Cases-Nègres (1983) d’Euzhan Palcy qu’elle se rend en Martinique, d’où son père était originaire, pour la première fois pour le repérage du film en 1981. Elle a été décorée de la Légion d’Honneur.

5 nominations  – 3 César

  • 1976 : Nomination au César 1975 du meilleur montage pour Le Sauvage
  • 1977 : César 1976 du meilleur montage pour Police Python 357
  • 1992 : Nomination au César 1991 du meilleur montage pour Tous les matins du monde
  • 1997 : César 1996 du meilleur montage pour Microcosmos : Le peuple de l’herbe
  • 2002 : César 2001 du meilleur montage pour Le Peuple migrateur

Voir sa filmographie complète sur Internet Movie Database

 Vanessa LUDIER

 

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :