Têtes de gondole

Nous en avons eu un avant-goût lors des primaires socialistes : chacun des candidats a cru bon de s’afficher avec « son » artiste ou « sa » vedette. De leur côté des comédiens et des comédiennes, souvent talentueux, ont cru bon de s’afficher au côté de «leur» président ou présidente en puissance. Cela promet pour l’élection présidentielle. Il y a un petit côté indécent dans cette exhibition. Il semble que nos chers hommes politiques tiennent à afficher leurs têtes d’affiche comme autant de trophée ou, pire, de colifichets. « Regardez moi, semblent-ils dire, je suis le plus glamour, le plus généreux. Voyez comme on m’aime ». En somme, les artistes sont réduits au rôle de tête de gondole du supermarché politicien. Que des responsables politiques entretiennent des relations privées avec telle ou telle célébrité du spectacle, soit. Que des artistes affichent leur préférence politique, passe encore. Mais il serait temps que l’on n’utilise pas les artistes simplement pour faire joli. Et il serait peut-être temps aussi que nos chères célébrités s’occupent un peu plus à leur tour de leurs camarades restés dans les coulisses.

728×90
728×90

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :