Ulule donne vie aux bonnes idées

Installée dans le 20ème arrondissement de Paris, la société Ulule se présente comme une joyeuse équipe.

Constituée de graphistes, de développeurs et de juristes, cette plateforme participative est considérée comme leader en Europe. « Depuis son lancement en 2010, nous avons fédéré de nombreux projets et ce, dans soixante-sept pays, avec le soutien d’internautes de cent quatre-vingt-deux pays. » explique Mathieu Maire du Roset, directeur projets et communication. Résultat des courses : dix millions d’euros récoltés via Ulule en trois ans.

Tout le monde, quel que soit son âge, sa nationalité ou son pays d’origine, peut s’inscrire pour échanger avec la communauté, découvrir et faire parler des projets présentés sur la plateforme. A noter que le dépôt d’un projet, l’organisation d’une collecte et le fait de contribuer au financement d’un projet sont réservés aux plus de 18 ans quant à l’inscription et l’utilisation du site, ces services sont gratuits.

Pour s’assurer que les moyens demandés par les porteurs de projets sont réalistes et correspondent au mieux à leurs besoins, les collectes de fonds se font sur une durée dé- terminée et avec un montant minimum déterminé.
« Prenons l’exemple d’un jeune réalisateur paré pour réaliser un court-métrage. Il fait ses calculs et s’aperçoit qu’il a besoin de 6.000 € pour assurer l’ensemble des frais liés à la production. Dans ce cas, nous conseillons à ce porteur d’annoncer clairement la couleur. C’est plus clair et plus transparent pour les internautes ». Ainsi, le réalisateur évite les déceptions et les promesses non tenues dans le cas où il ne récolte pas assez et par conséquent ne pourrait pas réaliser son film. Avec ce système, les projets se donnent toutes les chances de réussir et les soutiens s’offrent la garantie que ces chances seront données au porteur. Pour autant, il est important que les créateurs s’impliquent dans leur projet une fois mis en ligne. « Avoir son projet sur Ulule c’est bien, mais cela ne suffit pas en soi. Nous conseillons toujours aux créateurs d’être actifs. Ils sont les acteurs de leur réussite. »

 

Découvrez les articles de notre Dossier :

Financer un projet grâce aux internautes

Chez KissKissBankBank, on libère la créativité

Ulule donne vie aux bonnes idées

Entreprises et porteurs de projets : Bousculer les idées reçues

Un projet, des dons mais aussi des contreparties

728×90
728×90

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :