Select Page

11 avril 1891 : la ballade de Dvořák

11 avril 1891 : la ballade de Dvořák
Advertisement

Instant classique – 11 avril 1891… 128 ans jour pour jour. Dumky, en tchèque, c’est le pluriel de dumka. Il s’agit de pièces courtes à mi-chemin entre ballade, berceuse et rêverie (cela signifie, en gros, « pensée »).

À la fin de l’année 1890, Antonín Dvořák en écrit six pour un trio avec piano, qu’il crée lui-même avec ses compères Ferdinand Lachner au violon et Hans Wihan au violoncelle, ce 11 avril 1891 à Prague lors d’une soirée privée. Ils partent ensuite en tournée comme des rock stars à travers la Bohème et la Moravie jusqu’à la fin de l’été 1891.

Ces dumky, pleines de sentiments mêlés et de changements de ton, sont une nouvelle démonstration du génie mélodique du compositeur et de sa capacité à dessiner des sentiments et des atmosphères.

Voici les deux dernières de ces six dumky, qui finissent à toute vitesse, par le Beaux-Arts trio, l’un des meilleurs du moment, capté à San Francisco en 2008. À noter que le pianiste, Menahem Pressler, avait lors de cet enregistrement du Beaux-Arts trio, dont il est le légendaire pianiste, quatre-vingt-quatre ans et que, pour la petite histoire, il continue aujourd’hui, à quatre-vingt-quinze ans, de donner des concerts en soliste partout dans le monde.

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook