fbpx

13 décembre 1931 : Bohuslav Martinů hésite entre trois concertos pour violoncelle

13 décembre 1931 : Bohuslav Martinů hésite entre trois concertos pour violoncelle
Publicité

Instant classique – 13 décembre 1931… 88 ans jour pour jour. Bohuslav Martinů s’est établi depuis sept ans à Paris lorsqu’il entreprend d’écrire son premier grand concerto, dédié au violoncelle, lui qui était pourtant doué pour le violon.

Pour cette partition, Bohuslav Martinů utilise à la fois les influences de la musique tchèque et l’héritage des compositions baroques, notamment celles de Corelli.

La première version du concerto est donc écrite par le compositeur en 1930, pour un petit orchestre de chambre, et alors qu’il se trouve dans sa maison de Polička en Bohème, où il est né et où son père était sonneur de cloches. Il achève son œuvre en quelques semaines et dédie la partition au violoncelliste Gaspar Cassadó. La création a lieu à Berlin le 13 décembre 1931 et c’est elle que ce petit post célèbre aujourd’hui.

Mais quelques années plus tard, en 1939, Martinů décide de reprendre son œuvre pour un orchestre symphonique. Cette fois, le dédicataire en est le grand violoncelliste français Pierre Fournier, qui le jouera souvent à travers le monde. 

Patatras, un jour de 1955, alors qu’il se trouve à Nice, Martinů entend son concerto à la radio et, très déçu, décide de le reprendre à nouveau, en allégeant l’orchestration. Il aboutit à un intermédiaire entre l’original et celui de 1939. Cette version est à son tour dédiée à Pierre Fournier qui se sent lui-même obligé d’écrire sa propre cadence pour le dernier mouvement.

Pour autant, même si l’œuvre a été créée pour la première fois en 1931, c’est la version de 1955 qui est le plus souvent donnée. La voici donc, en tout cas son premier mouvement, joué précisément par son dédicataire en 1978.

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

Liens pratiques

NOUVEAUTÉ

lancement_le_cahier_pro_profession_spectacle_mag-dossier_juridique_social_pour_employeurs_spectacle

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Newsletters

Les dessins de Caly

Caly Coronavirus Emmanuel Macron Nous sommes en guerre confinementCaly - Dessin année 2020dessin de Caly Franck Riester ministre tension avec les artistesBande Dessinée auteur festival Angoulême dessin CalyCaly - Joyeux Noël