fbpx

Sélectionner une page

23 janvier 1909 : les contrastes lumineusement nordiques de Jean Sibelius

23 janvier 1909 : les contrastes lumineusement nordiques de Jean Sibelius
Publicité

Instant classique – 23 janvier 1909… 110 années jour pour jour. C’est en 1907 que Jean Sibelius compose son poème symphonique Chevauchée nocturne et lever de soleil, qui ne compte pas parmi les plus célèbres, et qui pourtant est un enchantement.

Deux grands plans s’opposent : la chevauchée mystérieuse dans la nuit, qui va vers un horizon à la clarté d’abord faible, puis dont un long crescendo incandescent illustre l’embrasement. Là encore, Sibelius mobilise toutes les nuances et les harmonies suggestives de l’orchestre, aux sonorités typiques du compositeur finlandais.

L’œuvre sera créée voici aujourd’hui cent dix ans à Saint-Pétersbourg et on imagine la sidération du public devant ce foisonnement.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

A l’affiche

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

RSS Les blogs du Mag’