Instant classique – 24 janvier 1921… 99 ans jour pour jour. 1918, c’est l’année de la mort de Debussy. Le grand compositeur espagnol Manuel de Falla, qui avait vécu à Paris pendant plusieurs années, l’avait rencontré et en était l’ami.

C’est à sa mémoire que la Revue musicale lui demande de composer peu après la disparition de Claude Debussy une œuvre en forme de « tombeau », comme Ravel fera le Tombeau de Couperin et de Falla lui-même un Tombeau de Dukas. Falla choisit la guitare, instrument hispanique par excellence, pour dresser un hommage tout en nuances et en délicatesse à son collègue et ami.

L’œuvre est créée il y a quatre-vingt-dix-neuf ans à Paris, salle des Agriculteurs, avec Marie-Louise Henri-Casadesus à la guitare. De Falla en tirera une version pour piano, puis l’orchestrera en 1939. Mais de toutes les versions, celle pour guitare a un charme inexpugnable, et puis c’est tellement rare dans la musique dite « classique » !

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »