Sélectionner une page

26 septembre 1835 : Gaetano Donizetti à la folie…

26 septembre 1835 : Gaetano Donizetti à la folie…
Publicité

Instant classique – 26 septembre 1835… 183 années jour pour jour. De retour de Paris, qu’il avait tenté de conquérir avec son Marino Faliero, Gaetano Donizetti prend ses quartiers à Naples au printemps 1835.

Pour le San Carlo, il décide de mettre en musique un roman de Walter Scott, alors très en vogue, et avec lui les idées romantiques véhiculées par les brumes et les ruines des châteaux d’Écosse. La fiancée de Lammermoor, parue moins de vingt ans plus tôt, est donc adaptée par son librettiste fétiche, Salvadore Cammarano.

Gaetano Donizetti réalise sa partition en quelques semaines, mais craint le pire car le fameux impresario Barbaja, directeur du San Carlo, vient d’en partir, laissant le théâtre au bord du gouffre. « Nos théâtres vont de mal en pis […] les ouvrages chutent, le public siffle, la fréquentation est médiocre […] La crise est proche, le public a une indigestion, la Société théâtrale est sur le point d’être dissoute, le Vésuve fume et l’éruption est proche », écrit-il, cité par Philippe Tanh dans son excellente biographie.

Les répétitions, au cœur de l’été, n’échappent pas aux intrigues coutumières, mais la création de Lucia di Lammermoor, il y a tout juste 183 ans, avec Fanny Tacchinardi-Persiani dans le rôle-titre, est un grand succès, l’un des plus grands de Donizetti.

Puisqu’il faut bien choisir parmi les trésors dont regorge ce chef-d’œuvre, en voici le fameux sextuor qui clôt le second acte, juste avant que la folie ne vienne dévaster l’infortunée Lucia, ici par une distribution proche de l’idéal sous la baguette fiévreuse de Thomas Schippers.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook