Aujourd’hui, 30 ans jour pour jour depuis la mort du chanteur, Freddie Mercury demeure une icône incontournable de la musique rock. Il y a les grands titres du groupe Queen, mais aussi des chansons moins connues et tout aussi exceptionnelles. La preuve en un TOP 5.

Inutile de vous présenter l’artiste, qui aurait aujourd’hui soixante-quinze ans, tant sa discographie contient un nombre faramineux de tubes indémodables, mondialement écoutés et réécoutés, marqués par sa voix hors du commun.

Pour rendre un simple hommage au charismatique et extravagant chanteur de Queen, nous vous proposons ici un top 5, subjectif bien sûr, de ses meilleures chansons « moins connues ».

Si vous avez fait le tour de « Don’t stop me now », « Another one Bites the dust », « We are the Champion » et « Bohemian Rhapsody », voici quelques titres injustement moins célèbres, pour (re)découvrir d’autres chefs-d’œuvre du groupe de rock le plus surprenant du XXe siècle.

5/ « Love of my life » (1975)

Love of my life, don’t leave me
You’ve taken my love, and now desert me
Love of my life, can’t you see?
Bring it back, bring it back
Don’t take it away from me
Because you don’t know
What it means to me

Dédié à la femme de sa vie, Mary Austin, ce titre a tout d’une grande chanson d’amour. Entièrement écrite par Freddie Mercury, la chanson est incluse dans l’album le plus vendu de Queen, A Night at the Opera, mais quelque peu éclipsée par le génialissime « Bohemian Rhapsody ».

Cette sérénade sur la blessure de l’amour est transcendée par l’interprétation fragile et passionnée de Freddie Mercury.

4/ « Good Old fashioned lover boy » (1976)

I’d like for you and I to go romancing
Say the word, your wish is my command

Ce titre fait partie de la phase « vaudeville » du groupe, comme Freddie la décrivait lui-même. Petite sœur de Killer Queen, cet air entraînant contient tout ce qui fait le génie de Queen : des chœurs, des solos de guitares et une bonne dose de fantaisie.

3/ « Crazy little thing called love » (1979)

There goes my baby
She knows how to rock and roll
She drives me crazy
She gives me hot and cold fever
She leaves me in a cool, cool sweat

Pour les amateurs de rockabilly, impossible de passer à côté de ce titre, véritable hommage aux débuts du rock’n’roll. Si le chanteur pose sa voix dans les graves à la Elvis Presley, arborant, dans le clip, un look veste en cuir/cheveux gominés, on y retrouve néanmoins bien la pâte de Freddie Mercury, qui admet avoir mis seulement dix minutes à composer la chanson.

2/ « The March of the Black Queen » (1974)

You’ve never seen nothing like it, no, never in your life
Like, going up to heaven and then coming back alive
Let me tell you all about it (And the world will so allow it)

Probablement le titre le moins connu de ce top… Et pourtant, voici un autre bijou de plus de six minutes, issu de leur second album, Queen II. Sorte de « Bohemian Rhapsody » avant « Bohemian Rhapsody », techniquement très complexe, composée de onze sections musicales, elle annonce déjà le goût prononcé de l’artiste pour le style « opéra-rock ».

1/ « Innuendo » (1991)

You can be anything you want to be
Just turn yourself into anything you think that you could ever be
Be free with your tempo, be free, be free
Surrender your ego be free, be free to yourself

Tiré de l’album du même nom, il s’agit du quatorzième album du groupe, qui sort quelques mois avant le décès du chanteur.

Avec « Innuendo », Queen nous propose à nouveau un voyage musical de six minutes, où l’on passe d’une introduction très rock et sombre à un solo de flamenco, puis à un interlude de chœurs aériens pour tendre vers un couplet hard rock explosif, presque métal.

Freddie Mercury, alors très affaibli par la maladie, nous offre un univers musicalement plus grave et torturé, servi par des textes plus tragiques. Au même titre que son célèbre cri « Show must go on », tiré du même album, l’artiste semble avertir à mi-mot son public, de sa mort prochaine.

Maïlys GELIN

.