Instant classique – 6 août 1847… 173 ans jour pour jour. Cet été 1847, le thème d’un des festivals abrité par les jardins de Tivoli à Copenhague est l’Arabie.

Dans cette perspective, Hans-Christian Lumbye (notre Strauss du nord) écrit une petite suite de valses très romantiques, réunie sous le titre unique de « valse Alhambra » dans lesquelles vous entendrez certes des thèmes de valses, mais où les inflexions arabisantes ne sont pas du tout évidentes ou alors vaguement entre deux ploum-ploum.

Pour autant, cette petite suite est fort variée et relativement originale. Et puis pour une fois, elle ne porte pas le nom d’une jeune femme, contrairement à l’habitude de Lumbye. Je ne sais pas s’il était allé à Grenade, visiter le merveilleux Alhambra, mais il n’en reste pas moins certain qu’il n’avait pas dû entendre souvent des thèmes orientaux !

Pour bien forcer le trait, l’interprétation (unique) que j’ai trouvée en rajoute beaucoup sur le côté ploum-ploum…

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »