Johann Strauss fils crée la petite polka Waldine à Vienne, tirée d’une des nombreuses opérettes composées par le génie de la valse. Une œuvre avec un petit côté balourd, mais pas moins festive pour autant.

C’est en effet l’âge de la création de la petite polka Waldine présentée par Johann Strauss fils au Musikverein de Vienne lors d’un concert avec son orchestre. C’est son frère Eduard qui dirige ce soir-là.

Cette polka est en fait tirée d’une des nombreuses opérettes composées par le génie de la valse en 1878, Blindekuh, parfaitement oubliée aujourd’hui, et dont Strauss avait repris quatre autres danses qui s’y trouvent. Waldine est la dernière.

D’ailleurs, cette polka n’est pas non plus celles qui a rencontré le plus de succès en son temps ni après. Vous verrez que si c’est une danse, elle a un côté un peu balourd qui fait penser au siècle précédent.

Mais qu’importe s’il s’agit de faire la bamboula !
142 ans, ça se fête.

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »