fbpx

Sélectionner une page

Angélique Boulay-Chouraqui écrit et met en scène “À l’aube une amie” sur l’être-femme

Angélique Boulay-Chouraqui écrit et met en scène “À l’aube une amie” sur l’être-femme
Publicité

Femme, mère, amante… Comment être femme et se sentir vivante ? Telle est l’interrogation que porte Angélique Boulay-Chouraqui dans son nouveau texte, À l’aube une amie, qu’elle met en scène, avec Adeline Messiaen, Christiane Leprévost, Natalia Cellier et Stéphane Bientz.

Dossier de presse

RÉSUMÉ

Trois amies de longue date, à trois périodes charnières de leur vie, voient le sens de leur vie profondément questionné quand Alice et Stéphane donnent naissance à leur premier enfant.

Judith, éternelle jeune femme, cherche dans le désir de l’autre et dans le désir tout court son épanouissement. Anne, à l’aube de ses soixante ans, se demande si elle peut encore y croire. Alice et Stéphane, en devenant parents, semblent devoir renoncer au rêve du « tout possible ».

NOTE D’INTENTION

Qu’est-ce que cela veut dire « être femme, être mère, être amante » ? Qu’est-ce que cela veut dire « se réaliser » ? Peut-on tout concilier ? Qu’est-ce que cela veut dire « être désirant » ? Est-ce suffisant pour se sentir vivant ? Quelles histoires secrètes retiennent parfois des vies à l’ombre d’elles-mêmes ?

Voici les questions qu’explorent À l’aube une amie, dont l’écriture a en partie été inspirée par une trajectoire personnelle, évidemment, mais aussi par la lecture des livres d’Anne Dufourmantelle, philosophe et psychanalyste, qui a écrit plusieurs livres en lien avec ces questionnements : La Femme et le sacrifice, La sauvagerie maternelle, L’éloge du risque

RENSEIGNEMENTS & DISTRIBUTION

Durée : 1h45
Public : non renseigné

Texte : Angélique Boulay-Chouraqui
Mise en scène : Angélique Boulay-Chouraqui
Avec Adeline Messiaen, Christiane Leprévost, Natalia Cellier, Stéphane Bientz
Bande sonore : Félix Bernard-Dubor
Stagiaire scénographie : Juliette Chapuis

TOURNÉE

Suivre l’actualité : site de La Loba Compagnie.

.



 

Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !