Select Page

BRETAGNE – Appel à projets afin de soutenir les producteurs de musique

BRETAGNE – Appel à projets afin de soutenir les producteurs de musique
Advertisement

Bretagne - Drapeau bretonL’État (MCC – DRAC Bretagne), la région Bretagne, et le Centre National de la chanson, des variétés et du jazz (CNV) lancent un appel à projet en 2016 afin de soutenir des projets de parcours de développement artistique. Avis aux producteurs installés en Bretagne qui souhaitent voir soutenir des parcours de développement de groupes ou musiciens installés sur le territoire. Les dossiers complets sont à déposer avant le 30 septembre.

Bénéficiaires : les producteurs installés en Bretagne

  • Le producteur intervient comme intermédiaire entre l’artiste ou le groupe et les différents acteurs de la filière musicale. A ce titre, il élabore une stratégie globale d’accompagnement de la production à la promotion en passant par l’administration, le conseil artistique etc.
  • Le producteur est un entrepreneur de spectacles détenteur de la licence 2. Il peut s’agir d’un bureau de production, d’un lieu, d’un festival etc.
  • Le siège social de la structure de production est situé en Bretagne.
  • La structure doit être affiliée au CNV (sans condition d’ancienneté et sans condition de versement de la taxe), et doit être à jour de ses obligations professionnelles.

Projets concernés : des parcours de développement de groupes ou musiciens installés en Bretagne

Le champ artistique concerné est celui des musiques actuelles : chanson et variétés, jazz et musiques improvisées, musiques actuelles amplifiées (rock, rap, électro…), musiques du monde…

Le musicien ou le groupe – installé en Bretagne – est en mesure de témoigner au minimum d’un début de parcours professionnel reconnu au niveau national par des concerts en dehors de sa région d’émergence et un début d’une production phonographique (autoproduction ou contrat d’artiste dans une maison de disque). Il s’agit donc de groupes déjà repérés (ayant fait l’objet par exemple d’un accueil en résidence ou de premières dates à l’échelle nationale) par un lieu ou un festival prescripteur ou structurant pour la filière musicale et pour lesquels il s’agit de consolider une phase de première exposition ; ou éventuellement des groupes en difficulté sur une deuxième partie de carrière et pour lesquels il s’agit de sécuriser le parcours artistique.

Il ne s’agit pas de soutenir des projets de création au sens strict mais des projets de développement visant à consolider un parcours artistique. L’Etat (MCC – DRAC Bretagne), la Région et le CNV souhaitent ainsi réserver leur soutien à des opérations pour lesquelles ils ne disposent pas de programme d’aides spécifiques (les demandes de soutien portant sur une aide à la résidence ou à la production ne sont pas éligibles).

Caractéristiques de la demande

À partir d’un diagnostic des forces et des faiblesses du projet artistique, le producteur et les musiciens formalisent un ou plusieurs objectifs de développement (ex : placer l’artiste dans le réseau des SMAC au niveau national, ou dans le réseau des grands festivals européens spécialisés dans l’esthétique etc.). Ils établissent ensuite une stratégie qui présente une liste d’outils et d’actions nécessaires à la réalisation d’un parcours de développement du projet artistique (déplacement sur un salon professionnel, EP, relations presse, outils de communication numérique etc.). Le projet et le budget correspondant présentent la globalité du parcours. Le budget prévisionnel devra faire lisiblement état des recettes attendues dans le cadre de cet appel à projet, le cas échéant aux côtés des actions déjà financées par ailleurs par l’Etat (MCC – DRAC), la Région Bretagne et le CNV,).

Le producteur se met en lien et coordonne les relations avec d’autres acteurs de la chaîne musicale : salles, festivals, labels, tourneurs, sociétés civiles, Spectacle Vivant en Bretagne, salons professionnels etc. Il est en capacité de réunir ces différents acteurs et de décrire précisément leur niveau d’implication dans le projet. Pour être éligible, un projet doit justifier de partenariats déjà acquis, à la mesure de l’objectif énoncé.

Le parcours élaboré par le producteur avec les musiciens et les différents partenaires doit s’inscrire dans la durée. Il est demandé de définir un calendrier des actions ou étapes envisagées sur une période d’un an minimum.

Exemple : après avoir été diffusé aux Transmusicales, un groupe de musique souhaite profiter de cette opportunité pour organiser une tournée dans plusieurs festivals d’été nationaux.

> Le producteur liste les besoins nécessaires à la réalisation d’une tournée et qui ne pourraient pas être financés par ailleurs par le CNV ou la Région (embauche d’un attaché de presse, déplacement/prospection sur un salon professionnel, réalisation d’une captation vidéo ou d’un EP à des fins de communication etc.)

> Le producteur se met en lien et coordonne les relations avec les autres acteurs de la chaîne (tourneur, Spectacle Vivant en Bretagne, organisateur de festival, salon d’artistes, label etc.)

Forme de la demande et modalités de dépôt

  • Un courrier signé par le représentant légal de la structure, précisant l’objet et le montant de la subvention demandée
  • Un argumentaire général : présentation du producteur, du groupe, du diagnostic, du parcours d’accompagnement, du calendrier envisagé et des partenariats engagés.
  • Budget détaillé en dépenses et en recettes du projet. Le budget présente le montage financier de l’ensemble des étapes du parcours (et non uniquement les actions financées dans le cadre de l’appel à projet). − RIB

Critères d’appréciation

  • Conception et rigueur de l’accompagnement proposé par le producteur
  • Cohérence du parcours et articulation des différents maillons de la chaîne
  • Sérieux des partenariats établis

Le dossier complet est à adresser par mail ou par voie postale, avant le 30 septembre à :

Anne HOLZER ou Vincent PERES
Région Bretagne
283 avenue du général Patton
CS 21 101 – 35 711 RENNES cedex 07

culture@bretagne.bzh

Renseignements : 02 99 27 10 61

Les demandes seront instruites par un comité de programmation réunissant l’État (MCC – DRAC Bretagne), la région, et le CNV et feront l’objet d’une aide directe versée par l’intermédiaire de la Région Bretagne.

Source : site de la région Bretagne.
Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage