À l’occasion de la Fête du court métrage, le ROC invite tous les professionnels afin d’échanger et de débattre autour des enjeux d’actualité du court métrage. La rencontre aura lieu le jeudi 15 décembre, entre 13h30 et 18h30 au Carreau du Temple (PARIS 3e). Deux tables rondes modérées par le journaliste Xavier Leherpeur permettront successivement de réfléchir aux problématiques d’écriture en matière de courts métrages et de diffusion en vidéo à la demande.

Le ROC (Regroupement des organisations du court métrage) rassemble l’AFCA, L’Agence du court métrage, Carrefour des festivals, la Maison du film court, Sauve qui peut le court métrage, le SFA-CGT, le SPI et la SRF. Il s’attache à garantir la pérennité et la diversité de la création et de la production des œuvres de format court, notamment en termes de financement et de diffusion.

RÉSERVATION : m.cambois@agencecm.com

PROGRAMME

13h30 : Accueil des participants

14h : Introduction de la journée par les co-présidents du ROC

14h15 : « L’écriture de court métrage et son accompagnement, vers une nouvelle dynamique ? »

Alors que le CNC a fait fortement évoluer ses dispositifs d’accompagnement à l’écriture de courts métrages et que de nouvelles initiatives voient le jour dans le domaine, la table ronde permettra de faire un état des lieux quant à l’accompagnement de l’écriture dans le court métrage et de réfléchir aux perspectives d’amélioration des dispositifs de soutien. Ce sera l’occasion d’aborder les bonnes pratiques existantes et les besoins du secteur, ainsi que les liens avec la production des films.

Avec notamment : Xavier Kawa-Topor, délégué général de la NEF Animation, Pierre-Yves Jourdain, producteur (Méroé Films), Julien Neutres, directeur de la création, des territoires et des publics au CNC, Aude Léa Rapin, réalisatrice, Richard Sidi, délégué général de la Maison du film court et Cécile Vargaftig, scénariste et membre du conseil d’administration de la Guilde des scénaristes.

16h15 : « La présence du court métrage sur internet : visibilité versus rémunération ? »

De nouvelles initiatives de diffusion des courts métrages sur Internet se développent, en réponse à la révolution des pratiques du visionnage des œuvres. Il convient donc d’interroger ces nouvelles initiatives, tant dans leurs interactions avec le modèle de financement du secteur que dans les perspectives qu’elles offrent – en termes de visibilité, d’éditorialisation des films et d’aménagement culturel du territoire d’Internet ; mais également de modèles économiques pérennes et favorables à la filière production.

Avec notamment : Marie Amachoukeli, réalisatrice, Emmanuel-Alain Raynal, producteur (Miyu Productions), Florence Keller, responsable de la diffusion, des ventes et des acquisitions à L’Agence du court métrage, Hélène Vayssières, responsable court métrage à ARTE.

18h : Conclusion des débats par les co-présidents du ROC.