Select Page

Appel à projet exceptionnel : une création chorégraphique, 11 scènes partout en France et 40 000 €

Appel à projet exceptionnel : une création chorégraphique, 11 scènes partout en France et 40 000 €
Advertisement

Onze scènes conventionnées lancent Sillage/s, un projet de création pour chorégraphe ou danseur, seul ou accompagné d’autres artistes. Si elle être retenue, toute proposition devra intégrer son itinérance et impliquer, d’une manière ou d’une autre, le public. Les dossiers de pré-sélection sont à envoyer avant le 2 avril. Rencontre avec l’infatigable Jean-François Munnier, l’un des instigateurs du projet.

Fédérer les scènes conventionnées et articuler une création entre elles : tel est l’objectif de Sillage/s. Ce projet propose d’accompagner un chorégraphe ou un danseur dans la production d’une œuvre.

Une création en tournée dans toute la France !

L’artiste sera financé à hauteur de 40 000 euros en 2017 et sa création se déploiera sur les onze scènes partenaires du projet : L’étoile du Nord à Paris, Espaces Pluriels à Pau, Le Rive Gauche à Saint-Étienne-du-Rouvray, Théâtre Paul Eluard à Bezons, Théâtre Louis Aragon à Tremblay-en-France, Le Triangle à Rennes, Avant-Scène à Cognac, L’Onyx à Saint Saint-Herblain, Le Vivat à Armentières, Théâtre de Nîmes et les Centres Culturels de Limoges. Une grande partie de la France se trouve ainsi couverte !

« Il s’agit de construire une matrice qui puisse être déplacée d’un lieu à l’autre », explique Jean-François Munnier, conseiller artistique danse à L’étoile du Nord. Le projet peut se déployer de façon différente à chaque endroit, en fonction du contexte, ou rester le même. Pour cette première édition, le choix du danseur ou du chorégraphe repose sur des critères assez larges.

Seul ou en collaboration

L’intégration des habitants des territoires reste toutefois un paramètre incontournable : il est l’une des origines du lancement de Sillage/s. « La mission que nous donne le ministère consiste à fédérer les territoires, précise Jean-François Munnier. Le projet doit impliquer ou associer le public d’une manière ou d’une autre.  Il se situe à la frontière entre création et action pédagogique. »

Un artiste qui travaille déjà dans une démarche de ce type présente donc d’emblée des atouts. « Mais nous pouvons être surpris, nuance Jean-François Munnier. Nous attendons le petit bijou, le projet singulier qui se démarque des autres et donne envie à tout le monde se l’approprier. » Le professionnel sélectionné pourra travailler seul ou en collaboration avec un autre artiste : plasticien, réalisateur, photographe, compositeur…

Projets périphériques

Dans ce projet, les scènes conventionnées se considèrent comme structure-relais et comptent offrir, outre le soutien financier, un véritable accompagnement. « Il y a peu de moyens pour les projets périphériques. Nous essayons de voir comment aider l’artiste de A à Z et contribuer pour que ce soit pensé comme une vraie création. »

Jean-François Munnier se réjouit du fait que ce projet commun ait réussi à émerger au sein de ces différents centres chorégraphiques. « Nous nous voyons déjà dans le cadre de multiples réunions, mais nous étions contents de nous retrouver pour parler de projet artistique. »

L’envoi d’un dossier complet (projet artistique et budget prévisionnel) doit s’effectuer par courriel à sillages17@gmail.com avant le 2 avril 2017. L’audition des projets présélectionnés se déroulera le 20 avril pour une diffusion de la création sur la saison 2018-2019.

Chloé GOUDENHOOFT

Lire l’intégralité de l’appel à projet : L’étoile du Nord.


Photo de Une : Cie pm. Philippe Ménard / projet ZOOM – danse et langues des signes.

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait