fbpx

Sélectionner une page

Bruno Le Maire : « L’identité, c’est ce qui enferme, la culture, c’est ce qui ouvre »

Bruno Le Maire : « L’identité, c’est ce qui enferme, la culture, c’est ce qui ouvre »
Publicité

Dans un entretien donné au journal Le Monde, Bruno Le Maire, député Les Républicains de l’Eure et candidat à la primaire de la droite et du centre, a répondu à une question sur l’identité par une affirmation sur la culture… La première ferme tandis que la seconde ouvre. Il devrait donner un discours sur la culture demain, jeudi 29 septembre, à Bordeaux. Extrait.

.

Le Monde – Personnellement, avez-vous l’identité heureuse ou malheureuse ?

Bruno Le Maire – Ni l’un ni l’autre. Je n’aime pas ce mot d’identité, et je ferai à Bordeaux jeudi un discours sur la culture, pour bien montrer à quel point l’identité n’a pas à être heureuse ou malheureuse. L’identité, c’est ce qui enferme, c’est immobile. La culture, c’est ce qui ouvre, c’est ce qui change. L’identité est un concept plaqué sur les peurs des Français. Les uns plaquent or pour rassurer les Français en disant : « nous avons l’identité heureuse », les autres plaquent sombre et noir pour jouer sur les peurs des Français. Ce qui fait la France, c’est sa culture, c’est-à-dire une capacité à faire évoluer sans cesse ce que nous sommes, sans en perdre l’essentiel.

Entretien complet sur le site du Monde.

Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !