Select Page

RIP. Sam Nzima, célèbre photographe de l’Apartheid, est mort

RIP. Sam Nzima, célèbre photographe de l’Apartheid, est mort
Advertisement

Le célèbre photographe sud-africain Sam Nzima, qui avait notamment pris une photo emblématique en noir et blanc montrant un jeune écolier noir, mortellement blessé par la police de l’apartheid durant le soulèvement de Soweto en 1976, est mort. Âgé de 83 ans, Sam Nzima est décédé samedi dans un hôpital dans la province de Mpumalanga, a annoncé dimanche la présidence.

[avec AFP]

Sa photo montrant le jeune écolier Hector Pieterson mortellement blessé, porté par un étudiant en larmes, une jeune fille en uniforme d’écolière courant à leurs côtés après que les forces de sécurité eurent ouvert le feu sur des jeunes Noirs manifestant dans le bidonville de Soweto, le 16 juin 1976, a attiré l’attention du monde entier sur la brutalité du régime de l’apartheid.

Dirigées par des étudiants, ces manifestations ont constitué un tournant dans la lutte contre le régime de l’apartheid en Afrique du Sud. Au cours de ces manifestations, qui ont duré trois jours, au moins 170 personnes ont été tuées.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a rendu hommage à Sam Nzima :

« Sam Nzima était un de ceux-là : son appareil photo a capté toute la brutalité de l’oppression de l’apartheid sur le psychisme et l’histoire d’une nation. […] Nous allons tout particulièrement nous souvenir de sa photo emblématique montrant un jeune militant agonisant, Hector Pieterson, qui est devenu un symbole de résistance. »

Ce cliché de Sam Nzima figure parmi les 100 photos qui ont le plus marqué jamais publiées selon Time Magazine.



Photographie de Une – Sam Nzima devant sa célèbre photographie montrant le jeune Hector Pieterson
(crédits : Denis Farrell/AP/REX/Shutterstock)



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage