Âgé de seulement vingt-quatre ans, le chef d’orchestre et violoncelliste finlandais s’est très vite imposé comme l’un des plus talentueux talents de sa génération, prenant la succession de Daniel Harding à la tête de l’Orchestre de Paris.

Communiqué

« L’arrivée de Klaus Mäkelä est une chance, un symbole, une promesse pour l’Orchestre de Paris et son rayonnement en Europe et dans le monde. » C’est en ces termes que Franck Riester, ministre de la Culture, a salué la nomination de Klaus Mäkelä à la direction musicale de l’Orchestre de Paris.

Directeur musical de l’Orchestre philharmonique d’Oslo pour la saison 2020-2021, Klaus Mäkelä s’est illustré comme premier chef invité de l’Orchestre symphonique de la radio suédoise et comme artiste associé du Tapiola Sinfonietta. Ses succès internationaux se traduisent par des collaborations avec le London Philharmonic Orchestra, l’Orchestre de la radio de Francfort ou encore par la direction de l’Orchestre de Cleveland.

Ses débuts à Paris, d’abord à l’Orchestre de Paris en juin 2019 puis à l’Orchestre philharmonique de Radio France en mars 2020, ont été unanimement salués. Soucieux de traduire en actes l’intégration de l’orchestre au sein de la Philharmonie, Klaus Mäkelä poursuivra la stratégie de développement de l’Orchestre de Paris dans ses tournées internationales  comme dans ses partenariats avec le Festival d’Aix-en-Provence notamment.

Source biographique : ministère de la Culture