Select Page

Barbara Boichot

Barbara Boichot
Advertisement

Barbara Boichot, interviewée en 2012, est basée près de Nevers, mais son travail de mise en scène l’amène régulièrement aux six coins de l’Hexagone. Cheville ouvrière de la « Compagnie Déviation », elle a créé également sa propre compagnie intitulée « En Compagnie ». D’une manière très franche, elle nous livre sa vision d’un journal professionnel idéal.

Numérique ou papier, un journal je le lis seulement en fonction du contenu. Profession Spectacle je les recevais régulièrement, mais je ne lisais plus car les sujets sont trop souvent survolés. Je ne me contente pas du bla bla du monde du spectacle. J’aimerais que l’on parle plus souvent des jeunes et que l’on arrête de parler des gens subventionnés. Sur le plan emploi, un bon journal professionnel doit être un relais pour les compagnies dont personne ne s’intéresse et il y en a. On doit évoquer aussi les incohérences du métier, notamment à l’occasion des festivals et sur le fait que l’on brade les services culturels. Payer pour des articles en ligne, mais alors je serai exigeante. Moi j’aimerais un journal plus militant, un « Canard enchaîné » pour le spectacle.

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage