L’étude, qui a démarré le mercredi 25 mars, s’adresse à tous les intervenants du secteur. Elle est éditée via le programme Europe Créative et doit aboutir à un ensemble de recommandations pour les États membres de l’Union européenne.

C’est dans un contexte de paralysie quasi-générale que l’Union européenne s’adresse aux acteurs de la culture au sens large, et aussi bien aux organisateurs qu’aux agences et innombrables artistes lourdement affectés. L’ECBN (European creative business network) prévient sur sa page que la crise du coronavirus « aura des effets à long terme sur l’ensemble des industries culturelles et créatives », encore insaisissables à cette heure.

De quelle façon la propagation du COVID-19 vous affecte-elle ? Quelle est l’estimation de vos diverses pertes ? Quelles seraient les mesures les plus pertinentes à mettre en place afin de pallier les effets de la crise pour votre affaire ? Tel est le genre de questions qui vous seront soumises.

À partir des réponses reçues, qui seront divulguées au grand public, Europe Créative évaluera l’impact potentiel de la pandémie aux cours des prochaines semaines. Un éventail de recommandations et de soutiens nécessaires sera ainsi formulé à destination des décideurs politiques européens.

Vous pouvez remplir le questionnaire ici.

Rémi STEMNING

.

Suivre toute l’actualité sur les arts face au coronavirus.

.