Select Page

Cyril Rovery

Cyril Rovery
Advertisement

Cyril Rovery, baryton soliste, acteur et également metteur en scène de l’Opéra pour Tous, que nous avions interrogé en 2012 dans nos numéros 17 et 20, partage son temps entre concerts, récitals et oratorios. En janvier prochain, il chantera à l’opéra de Bordeaux dans Simon Boccanegra de Verdi et en projet pour 2017, Dialogue des carmélites à Saint Etienne et Le dernier jour d’un condamné à Marseille. Il voit un journal plus interactif avec des annonces par métier, comme un fil de nouvelles.

Une version numérique est plus évolutive et offre un champ de vision plus large. Je n’ai pas le sentiment que ça enlève l’atmosphère du journal. On est à une époque où les gens lisent peu et vite. Avec internet on peut lire vite. Lorsque je publie sur mon site personnel ( www.cyrilrovery.fr) j’aime bien relayer rapidement un article qui m’a plu le plus largement possible sur les réseaux sociaux. Un copier-coller avec un lien pour diffuser et c’est fait. Mais je suis prêt à payer, sans que ce soit exorbitant, pour lire une info rare. C’est le prix du privilège de la rareté. Question forme, je verrais  un journal qui offre un équilibre entre les infos, les brèves et les articles de fond ça plairait. Un journal qui parle aussi des difficultés en matière de politique culturelle avec une vision globale, celle des artistes, des producteurs et des politiques. Un journal qui évoque vraiment les acteurs de la vie sociale.

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait