Demain, dimanche 19 juin, Radio France propose une vente aux enchères inédite de près de 4000 disques vinyles issus de la collection de sa discothèque, située à proximité de la porte d’Aubervilliers. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la radio qui souhaite renouveler son matériel et ses collections, notamment pour faire la place aux évolutions technologiques récentes. Seront ainsi vendus, à la Maison de la Radio, tous les vinyles que l’institution détient en double et triple exemplaire. Une opportunité rare pour tous les passionnés.

« Une nouvelle vie pour les disques vinyles en multiples exemplaires de la discothèque de Radio France », titrait la radio dans son communiqué de presse du 26 février dernier.  Cette vente concerne 4 000 vinyles issus de la prestigieuse collection de Radio France, l’une des bibliothèques musicales les plus riches de France, constituée d’1,6 millions de disques dont 450 000 vinyles.

Les lots répartis en 10 catégories :

  • Les productions Radio France et bruitages (lots 1 à 10)
  • Chanson française (lots 11 à 47)
  • Bandes Originales de Films (lots 48 à 94)
  • Jazz (des lots 95 à 130)
  • Soul / Funk / R’n B / Disco/Rap (lots 131 à 149)
  • Blues/ Rock n’Roll/ Country (lots 150 à 165)
  • Musique du monde (lots 166 à 225)
  • Pop Music (lots 226 à 284)
  • Punk / New Wave / Hard Rock (lots 285 à 315)
  • Classique / Avant-garde / Expérimental (lots 316 à 385)
  • À noter que les lots 386 à 424 se classent en musique « divers ».

Voir notre interview-duel de Rodolphe Burger par Pierre Monastier.

Marc Maret, directeur adjoint de la documentation et responsable de la discothèque de Radio France, confiait au magazine Trax : « Ce n’est pas une collection morte, mais bel et bien vivante. Elle est utilisée tous les jours, et affiliée à une plateforme de musique qui permet sa diffusion. […]  Une sélection électronique est présente puisqu’elle a démarré dans les années 60, mais nous ne privilégions aucun style. Le jazz, le classique, le rock auront aussi leur place dans cette vente. »

Des disques emblématiques

Au journal L’Humanité, Marc Maret confie son souhait de « tout numériser, ce qui nous permettrait d’offrir des trésors pour les antennes ». D’où l’idée de la vente, comme autofinancement de cette vaste opération. Les prix sont fixés par des experts extérieurs : « Ce n’est pas nous qui faisons l’expertise. Mais on vient d’apprendre qu’on a un 45 tours de Syd Barrett, Octopus (1969), tiré en 30 exemplaires qui va être mis en vente à 7 000 euros. Ce disque faisait partie de notre vie, mais on ne s’était jamais renseigné sur sa valeur. » 

Des disques rares seront ainsi mis en vente dans ce premier rendez-vous, que Marc Maret parle de réitérer à cinq reprises d’ici deux ans. Parmi les disques emblématiques mis en vente…

  • 45 tours – 4 titres – Stevie Wonder – A place in the sun – 1966 – Tamla Motown
  • 33 tours – The Velvet Underground & Nico – 1966 – Verve
  • 33 tours – The Beatles – Sgt. Pepper Lonely Hearts Club Band – 1967 – EMI / Parlophone
  • 45 tours – Syd Barrett – Octopus – 1970 – Harvest
  • 33 tours – Fela Kuti – Shakara – 1972 – EMI
  • Coffret 33 tours – Henryk Szeryng – Bach – 3 Sonates et Partitas pour violon seul – années 50 – Odéon
  • 33 tours – Pierre Henry – Mise en musique du Corticalart – 1971 – Philips / Prospectives 21° siècle

L’estimation des vinyles, en valeur de vente aux enchères, s’échelonne de 1 € à 7 000 €. Les amateurs et collectionneurs ont de beaux achats devant eux… Rendez-vous dimanche 19 juin à 14h, au studio 104 de la Maison de la radio.

Vanessa LUDIER

  • Exposition publique de la vente

Lieu : Maison de la radio (Galerie Seine 1er étage)

Dates : Samedi 18 juin (11h à 18h) et Dimanche 19 juin (11h à 12h30)

  • Vente

Lieu : Studio 104 de la Maison de la radio

Date : Dimanche 19 juin à 14h

Possibilité d’enchérir par téléphone