Sélectionner une page

Destruction des cinémas soviétiques à Moscou : fin d’une histoire

Destruction des cinémas soviétiques à Moscou : fin d’une histoire
Publicité

Pendant des décennies, ils se trouvaient au centre de la vie sociale dans les immenses cités dortoirs de Moscou. Les cinémas soviétiques sont désormais menacés de destruction, au risque selon des riverains et architectes de voir disparaître un précieux héritage architectural.

Baptisées du nom de cours d’eau, de pierres précieuses ou de villes d’anciens « pays frères », ces salles ont pour la plupart été construites dans les années 1960 et 1970, une époque faste pour l’industrie du cinéma soviétique. Après la fin de l’URSS, des Moscovites ont continué à s’y rendre, attirés notamment par leurs prix attractifs, mais leur état s’est souvent nettement dégradé.

Une quarantaine de ces cinémas doivent être modernisés ou démolis. L’objectif est, selon les promoteurs du projet, de revitaliser des banlieues moroses avec leurs barres d’immeubles infinies et leurs espaces verts vite transformés en mares de boue l’été passé. Au total, 39 cinémas soviétiques ont été rachetés à l’État par le promoteur ADG Group qui prévoit de les transformer en « centres de quartier » réunissant salles obscures, commerces et cafés.

avec AFP



 

Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook

A découvrir