fbpx

Sélectionner une page

France Télévisions : les cadres dans le viseur

France Télévisions : les cadres dans le viseur
Publicité

Les journalistes du groupe public sont appelés à voter sur une motion de défiance contre leur présidente, Delphine Ernotte, qui traque les économies dans les contrats précaires et les programmes. Beaucoup pointent le coût d’un encadrement pléthorique.

[Écho de la presse]

L’ambiance est toujours aussi fraîche à France Télévisions. Deux semaines après une montée des tensions liées à l’avenir des magazines emblématiques Envoyé spécial et Complément d’enquête, les rédactions nationales du groupe audiovisuel public se prononcent ce mardi sur une motion de défiance contre leur présidente, Delphine Ernotte. Question posée : la capacité de la dirigeante, plus que jamais sous pression, à « préserver la qualité et les moyens de l’information » de l’entreprise. Dans la foulée, trois syndicats (SNJ, CGT et FO) appellent à la grève, mercredi, « pour l’honneur du service public ».

Une réaction à la sortie au lance-flammes du président, Emmanuel Macron, qui a récemment qualifié de «honte» l’audiovisuel public français, dont France Télévisions est le plus gros morceau, avec une dotation annuelle de 2,5 milliards d’euros.

Lire l’article complet de Jérôme Lefilliâtre sur le site de Libération.



 

Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !