Select Page

Intermittents vs Medef : un an d’intense combat !

Intermittents vs Medef : un an d’intense combat !
Advertisement

La première partie de l’année 2016 aura été le théâtre d’un intense combat entre les intermittents et le Medef, combat qui ne date pas d’aujourd’hui mais qui fut relancé par la lettre de cadrage adressée le 24 mars dernier par le syndicat des patrons aux artistes. Qualifiée de « provocation » par Audrey Azoulay elle-même, cette lettre a fait l’objet de nombreux débats, jusqu’à l’accord « historique » du 28 avril, le refus de ce dernier un mois plus tard et les tentatives d’apaisement du gouvernement.

Retour sur une affaire tout en tension que Profession Spectacle a suivie au jour le jour.

Jeudi 24 mars : lettre de cadrage du Medef signé par quelques syndicats dont la CFDT

Si Audrey Azoulay qualifie de « provocation » cette lettre de cadrage, elle reste néanmoins silencieuse sur Twitter. Les intermittents se sentent à juste titre abattus : ils doivent réaliser près de 25 % des économies totales alors qu’ils ne représentent que 4 % des allocataires.

« Si le texte est signé en l’état, on prend le chemin d’un nouveau conflit des intermittents, en plus de celui sur la loi travail », prévient Denis Gravouil, secrétaire général de la CGT Spectacle, dénonçant une « agression contre le secteur ».

Cette « provocation » marque le début d’un soulèvement des artistes, avec diverses occupations de théâtre, à Montpellier, Toulouse et dans d’autres villes de province, jusqu’à gagner Paris et le théâtre de l’Odéon.

Jeudi 28 avril : accord Unedic signé par tous les acteurs du monde du spectacle

L’accord est salué de toutes parts, y compris par le gouvernement, à commencer par Manuel Valls et Audrey Azoulay.

Manuel Valls - Accord du 28 avril

Audrey Azoulay - accord 28 avril

Mais certains syndicats du spectacle – Cgt-Spectacle, FO et CIP – restent méfiants, prévenant qu’ils se battront jusqu’au bout pour faire voter cet accord par les partenaires sociaux interprofessionnels : l’aval de ces derniers étant obligatoire.

La CGT publie ainsi un communiqué au titre on ne peut plus clair.

Capture d’écran 2016-06-09 à 13.21.44

Leurs craintes légitimes se sont vérifiées quelques jours plus tard…

Lundi 30 mars : refus de l’accord Unedic par les partenaires sociaux interprofessionnels.

Lire l’article complet de Pierre Monastier : « L’accord Unedic est recalé : le feux aux poudres ? »

Accord Unedic

La riposte des intermittents ne tarde pas… Le lundi suivant, 6 juin, les intermittents organisent des assemblées générales aux quatre coins de la France. Les actions se multiplient : occupation des locaux du Medef, réveil bruyant de Myriam El Khomri…

Samuel Churin - Accord 28 avril

Jeudi 9 juin : le gouvernement tente de réguler en vain la situation

Lire l’article complet de Michel Le Grethanc : « Intermittents mobilisés & Gouvernement sauve-qui-peut ! »

Capture d’écran 2016-06-09 à 13.59.15

Puisse l’année académique qui arrive être plus paisible et permettre aux artistes d’accomplir sereinement leur travail…

Michel LE GRETHANC

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait