Select Page

Jeanne Moreau lègue l’ensemble de ses biens pour la transmission de la culture

Jeanne Moreau lègue l’ensemble de ses biens pour la transmission de la culture
Advertisement

Jeanne Moreau refusait les hommages : ses amis du spectacle ont donc opté lundi soir, théâtre de l’Odéon à Paris, pour une soirée « en son honneur » afin de créer selon ses vœux testamentaires un fonds pour le théâtre, le cinéma et l’enfance qui porte son nom.

[avec AFP]

Étienne Daho désigné comme administrateur

Décédée fin juillet à l’âge de 89 ans, l’actrice a légué l’ensemble de ses biens, ainsi que ses droits moraux, pour la création de ce fonds sous le signe de la transmission de la culture et de l’accès des enfants au théâtre et au cinéma.

Le chanteur Étienne Daho a été désigné par l’actrice comme administrateur et ambassadeur. Le fonds est présidé par l’avocat Robert Guillaumond, conseil de longue date de Jeanne Moreau. « Par ses films et ses chansons, elle a entamé très tôt la transmission. Mon rôle sera de faire connaître particulièrement le répertoire musical de Jeanne, tellement moderne, aux jeunes générations et susciter leur intérêt », a expliqué le chanteur.

« Nous allons prendre du temps pour réfléchir à la manière de faire. Il y aura aussi un prix pour le cinéma et le théâtre en direction des jeunes talents. Je vais essayer d’être à la hauteur. C’est une marque de confiance bouleversante qu’elle m’a faite. Je ne l’ai su qu’après » le décès de l’actrice.

Françoise Nyssen : « une œuvre à transmettre à la jeunesse »

Premier geste symbolique du Fonds Jeanne Moreau : la réalisatrice Céline Sciamma a transmis le César d’honneur de Jeanne Moreau à la jeune actrice, réalisatrice et chanteuse Gloriah Bonheur, 26 ans.

Pour sa part, la ministre de la culture Françoise Nyssen a estimé que « nous avons entre les mains l’héritage immense d’une œuvre à transmettre à une jeunesse à qui nous devons de faire bouger les lignes pour un monde plus juste, plus tolérant et plus humain […] À chaque fois qu’elle bousculait les habitudes et contrariait les fatalités, Jeanne Moreau nous a montrés la voie ».



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook