Select Page

La danse favorise le développement de la sensibilité

La danse favorise le développement de la sensibilité
Advertisement

Une récente étude américaine prouve que les danseurs sont plus sensibles que la moyenne et que l’art pourrait favoriser l’empathie. C’est une étude qui pourrait – ou devrait – en inciter plus d’un à danser ! Réalisée aux États-Unis et publiée il y a un mois dans le Journal of Experimental Psychology, elle prouve que la pratique de la danse rend plus sensible.

.

Pour arriver à cette conclusion, une expérience a été menée auprès de deux groupes, dont l’un était exclusivement composé de danseurs. Tous ont été invités à regarder des courts extraits de ballets, des vidéos de quelques secondes sans son, en noir et blanc, dans lesquelles les danseurs avaient le visage caché. Face à ces images, les participants devaient décrire les émotions exprimées par les différentes danses, dire si les mouvements des corps traduisaient de la tristesse ou de la joie. De plus, l’émotion elle-même ressentie par les participants devant ces clips était calculée par des électrodes placées à l’extrémité de leurs doigts, en recueillant leur transpiration.

Lire la suite : France Musique.

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait