Select Page

La Philharmonie de Paris s’envole grâce à son design sonore

La Philharmonie de Paris s’envole grâce à son design sonore
Advertisement

Lancé le 5 avril, le nouvel habillage sonore de la Philharmonie de Paris rend hommage à l’identité et à l’architecture du lieu. Réalisée par Sixième Son, la conception a nécessité des remises en cause et un an de travail, avec parfois des moyens surprenants.

[Écho de la presse]

En 1971, Pierre Perret chante « Ouvrez la cage aux oiseaux », qui deviendra un classique de la chanson française. Presque un demi-siècle plus tard, Sixième Son, agence créée en 1995 et spécialisée dans l’identité sonore et le design musical, s’associe à la Philharmonie de Paris pour la réalisation de son habillage sonore. Un projet né de la volonté de l’institution de s’ouvrir à d’autres publics.

Selon Hugues de Saint-Simon, secrétaire général de la Philharmonie : « Peu de lieux culturels ont leur propre identité sonore. Dans notre idée de valoriser toutes les facettes de la musique, aussi bien passées que présentes, nous avions besoin de cette identité pour ouvrir tous les répertoires musicaux au public le plus large possible. »

C’est sur cette base que l’agence commence son travail de création. « Il était très difficile d‘être à la fois exigeant, pour ne pas brusquer les habitués, mais aussi populaire, tout en étant français et international. Nous avons donc dû prendre certains partis », explique Laurent Cochini, directeur général de Sixième Son.

Inaugurée en janvier 2015 dans le Parc de la Villette (Paris XIXe), la Philharmonie de Paris propose aussi bien des concerts, en majorité de musique classique, que des expositions ou encore un pôle éducatif. Afin de coller à cette réalité, les premières pistes explorées sont celles d’une identité musicale…

Lire l’article complet d’Alexis LE MEUR sur le site de Stratégies.



Advertisement

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook