Select Page

La soliste Ophélie Gaillard se fait voler un violoncelle à plus d’un million d’euros

La soliste Ophélie Gaillard se fait voler un violoncelle à plus d’un million d’euros
Advertisement

Figure du violoncelle français, la soliste Ophélie Gaillard s’est fait voler en région parisienne un instrument du XVIIIe siècle estimé à plus d’un million d’euros et nécessitant un « circuit spécial » pour être écoulé. Dans sa plainte, Ophélie Gaillard a déclaré qu’un individu armé d’un couteau l’avait menacée jeudi soir à la sortie de son domicile de Pantin (Seine-Saint-Denis) pour emporter son téléphone portable et l’étui contenant son violoncelle avant de prendre la fuite à pied.

[AFP]

La Brigade de répression du banditisme a été saisie. Les enquêteurs cherchent à déterminer s’il pouvait s’agir d’une « commande » : « Ce n’est pas un instrument qui se vend chez le receleur du coin. Il faut forcément un circuit spécial ».

Le violoncelle a été fabriqué en 1737 à Udine (Italie) par le luthier Francesco Goffriller. Prêté à l’artiste par la banque CIC, il est estimé à près de 1,3 million d’euros. L’étui contenait également son archet personnel signé par Jean-Marie Persoit « vers 1825 à Paris ».

« À L’AIDE!!! On m’a volé ce soir mon violoncelle […] et mon archet personnel », a écrit Ophélie Gaillard, révélation soliste instrumental aux Victoires de la musique classique en 2003, sur sa page Facebook dans un message accompagné de photos de l’instrument, en demandant de « faire suivre ces informations le plus vite et le plus largement possible ».

 



Photographie de Une – Ophélie Gaillard (DR)



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait