Rennes – Pour la première fois en 26 ans, le Théâtre national de Bretagne (TNB) de Rennes, est entre les mains d’un artiste, le comédien et metteur en scène Arthur Nauzyciel, dont la nomination marque une « rupture » avec son prédécesseur François Le Pillouër.

[Écho de la presse]

Arthur Nauzyciel a officiellement pris le 1er janvier 2017 ses fonctions à la tête du TNB, mais dix mois se sont écoulés avant que le rideau ne se lève enfin sur sa première saison complète aux commandes. Dix mois pour prendre ses marques, refondre l’identité visuelle de l’institution et assurer la transition avec son prédécesseur, François Le Pillouër, un intendant resté pendant plus de deux décennies à la barre du paquebot breton.

« La rupture avec la direction précédente, s’il y en a une, c’est la nomination d’un artiste. Je ne dis pas ça en terme qualitatif, mais dans la façon de penser le projet, confie M. Nauzyciel à l’AFP. Le projet est né du plateau, d’une pratique. Ma vibration passe par ce canal-là, par le corps, le ressenti de ce qu’est l’état de création, de ce qu’est être sur une scène. »

Lire la dépêche complète de l’AFP sur le site de L’Express.