Select Page

Le coup de gueule de Jean-Jacques Aillagon sur les politiques culturelles

Le coup de gueule de Jean-Jacques Aillagon sur les politiques culturelles
Advertisement

Dans une tribune libre publiée dans Le Point, Jean-Jacques Aillagon déplore une absence de vision pour la culture en France. L’ancien ministre de la Culture et de la Communication des gouvernements de Jean-Pierre Raffarin, sous la présidence de Jacques Chirac, évoque un ministère réduit à n’être qu’une « sorte de ministère des Relations publiques culturelles » duquel « on on n’attend plus rien d’effectif ».

Extraits

« La République française consomme ses ministres de la Culture comme Henri VIII consommait ses épouses. Rien qu’au cours de la dernière décennie, ce sont six personnalités qui auront franchi le seuil de la Rue de Valois, dont trois pour le seul quinquennat, pas encore achevé, de François Hollande. Quelle volatilité ! Quelle fragilité ! Peut-être, aussi, quelle désinvolture à l’égard d’une fonction que la République, toutes tendances confondues, fait mine de révérer mais tient, de fait, en médiocre estime, comme si elle n’était, dans le fond, qu’un élément un peu obligé du décor politique. […]

… un ministère de la Culture n’est pas seulement un ministère des Arts […] une vraie politique culturelle n’est possible que si, entre le ministère en charge de l’Éducation et celui en charge de la Culture, ont été établies une relation forte et une véritable communauté d’objectifs. »

Et d’inviter à se rappeler que « sous les IIIe et IVe Républiques, la France a su mettre en œuvre des politiques culturelles sans ministère de la Culture ».

Lire la tribune intégrale sur le site du Point.

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage