Il n’était pourtant pas le favori. Le Français Victor Julien-Laferrière a créé la surprise au Palais des Beaux Arts de Bruxelles, dans cette première édition du prestigieux concours Reine Elisabeth consacrée au violoncelle. Le jeune homme, âgé de 26 ans, devance le Japonais Yuya Okamoto (22 ans) et le Colombien Santiago Cañón-Valencia (22 ans).

[Écho de la presse]

Palmarès un peu inattendu pour la première session violoncelle. Karizna cinquième seulement. […] Le premier prix va au Français Victor Julien-Laferrière, auteur il est vrai d’une superbe prestation ce samedi soir tant dans l’imposé d’Hosokawa que dans le premier concerto de Chostakovitch. De quoi étayer encore le principe selon lequel la majorité des vainqueurs du Concours jouent le dernier soir, même si les bookmakers donnaient plutôt la faveur à l’autre candidat de ce samedi soir. […]

Le quatrième prix va au Français Aurélien Pascal – Chostakovitch encore –, et il faut finalement attendre la cinquième place pour voir couronné Ivan Karizna : poliment mais fermement, le public revenu dans la salle Henry Le Bœuf manifeste son dissentiment en se levant comme un seul homme pour lui rendre hommage. […] Sur les six lauréats classés, cinq auront joué le premier concerto de Chostakovitch. Nul doute que ce choix inspirera les candidats lors des prochaines sessions !

Lire la suite : La Libre Belgique (compte rendu, critiques des prestations…)

Parcours du vainqueur

Victor Julien-Laferrière a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, puis avec Heinrich Schiff à l’Universität für Musik und darstellende Kunst de Vienne, et au Mozarteum de Salzbourg avec Clemens Hagen. En 2012, il a remporté le Premier Prix ainsi que deux prix spéciaux au Concours du Printemps de Prague.

En compagnie d’Adam Laloum et Mi-Sa Yang, il a fondé le Trio Les Esprits, qui est en résidence à la Fondation Singer-Polignac et qui a fait paraitre son premier CD chez Mirare en 2014. Sous le même label, un disque de sonates paru avec le pianiste Adam Laloum a reçu un Diapason d’Or en 2016. Victor Julien-Laferrière a joué avec des formations telles que l’Orchestre Philharmonique de Radio France et l’Orchestre National d’Île-de-France, et des artistes comme Augustin Dumay, Renaud Capuçon, David Grimal ou encore Antoine Tamestit.