Select Page

Les films qui ont fait le plus d’erreurs techniques dans toute l’histoire du cinéma

Les films qui ont fait le plus d’erreurs techniques dans toute l’histoire du cinéma
Advertisement

Qui a peur du grand méchant faux-raccord ? Vous savez, cette erreur qui se glisse entre deux plans d’un même film, cette bévue due à une absence passagère de la scripte – assistante chargée, entre autres, de vérifier la cohérence des détails et le fil narratif du film – ou à un décorateur épuisé… Bref, cette maladroite incohérence qui est la hantise des cinéastes !

Du verre d’eau qui se remplit tout seul au reflet d’un technicien dans un miroir, c’est-à-dire tout qui échappe à la vigilance du chef-opérateur et du monteur, ils sont innombrables, ces petits détails qui brisent le quatrième mur et font tomber le rideau de cette grande illusion qu’est le cinéma.

Si vous avez déjà dû en repérer quelques-uns, comme le font Michel et Michel dans leur émission déjantée « Faux-Raccord » sur AlloCiné, il existe un site qui s’est fait la spécialité et le plaisir de les référencer dans le détail : Movie Mistakes. Sur cette plateforme au titre évocateur, vous trouverez une liste qui ferait rougir le plus oscarisé des réalisateurs : celle des films contenant le plus d’erreurs de tous les temps…

Sur le podium, pourtant, nul navet attendu :

Apocalypse Now, le chef-d’œuvre de Francis Ford Coppola, remporte la première place, avec 561 erreurs… Un résultat pas si étonnant quand on sait l’enfer qu’a été le tournage de ce film titanesque – un tournage si difficile qu’il a donné naissance à un documentaire : Au cœur des ténèbres : l’apocalypse d’un metteur en scène.

Suivi de nul autre que Les Oiseaux d’Alfred Hitchcock, avec 546 fautes recensées ! Le grand maître du suspense fit en effet preuve de beaucoup de légèreté vis-à-vis de son script, au grand dam de son scénariste. Il admit lui-même avoir été extrêmement tendu et indécis tout au long de ce tournage.

Enfin, à la troisième place, avec 421 erreurs, nous retrouvons Le Magicien d’Oz de Victor Fleming, qui hérite du talent de ses metteurs en scène, mais aussi de leur succession et d’un tournage très confus : pas moins de quatre réalisateurs pour un seul film ! Pour la petite histoire… Le film fut commencé par Richard Thorpe, rapidement évincé. C’est alors que Georges Cukor reprend temporairement le film. Mais le réalisateur ne fait qu’entamer le projet, étant de son côté extrêmement absorbé par la préparation de Autant en emporte le vent. Le flambeau passe alors à Victor Fleming, qui doit à son tour rejoindre le tournage d’Autant en emporte le vent, George Cukor ne pouvant plus travailler avec Clark Gable ! C’est enfin King Vidor qui met fin au jeu des chaises musicales en terminant le film… laissant derrière lui une œuvre inoubliable, certes, mais remplie de petites erreurs.

Il n’est pas que les films d’antan qui sont concernés par le classement : le premier opus de Pirates des Caraïbes, deux épisodes de la saga Harry Potter ou encore le dernier volet de la trilogie du Seigneur des Anneaux font également partie du top 10. Les dessins animés ne sont pas épargnés avec, en 15e position, Les Simpsons (244 erreurs), suivi immédiatement de La Belle et la Bête (243).

Nul doute que ce classement n’a pas fini d’évoluer…

Maël LUCAS

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage