Le marché du livre a enregistré un petit repli de 1% par rapport à l’année précédente. En 2017, c’est la BD «Astérix et la Transitalique» qui a été le livre le plus vendu : 1,6 million d’exemplaires écoulés.

[Écho de la presse]

Le marché de l’édition n’a pas apporté de réelle surprise durant l’année passée. Selon l’étude annuelle consacrée au monde de l’édition publiée hier à la veille de l’ouverture au public du «Salon Livre Paris» par l’institut GfK, les ventes de livres ont poursuivi en 2017 une baisse qui était déjà amorcée l’année précédente. En 2017, les Français ont acheté 356 millions de livres, ce qui représente un repli d’à peine 1%. Le chiffre d’affaires du marché a quant à lui baissé de 1,2%, et s’élève à près de 4 milliards d’euros.

Le marché de l’édition connaît plusieurs «vagues» durant l’année, dont deux pics de ventes durant les mois de juillet et décembre: pour les vacances estivales et à l’approche des Fêtes de fin d’année. Pour le reste de l’année, certaines périodes de repli peuvent être critiques! Le premier trimestre 2017 a par exemple enregistré une baisse de 8%. Cette baisse de 1% sur un an n’empêche pas le livre de garder son statut de cadeau préféré des Français: 28,6 millions d’acheteurs, pour un budget de 116 euros en moyenne par personne.

Lire l’article complet sur le site du journal le Figaro.