Les projets expérimentaux ont le vent en poupe au festival Karlovy Vary

Les projets expérimentaux ont le vent en poupe au festival Karlovy Vary
Publicité

En décembre 2015, l’organisme européen Eurimages associait ses forces avec 4 festivals de cinéma européens :

  • Le Karlovy Vary International Film Festival (1-9 juillet 2016, République Tchèque)
  • Le Norwegian International Film Festival Haugesund (20-26 août 2016 Norvège)
  • Le Thessaloniki International Film Festival (4-14 novembre 2016, Grèce)
  • Le European Film Festival Les Arcs (10-17 décembre 2016, France)

Cette association a pour but de créer le Eurimages Lab Project Award, destiné à récompenser des projets cinématographiques « non-conventionnels » à hauteur de 50 000€, selon l’appréciation d’un jury international. L’objectif de ce laboratoire à expérimentations est de financer des projets qui sortent des cadres traditionnels de tournage et nécessitent un accompagnement ou une finalisation plus multiforme.

Atouts du festival Karlovy Vary (KVIFF)
Nous voici donc, au début de ce mois de juillet, à la veille du 51e festival international du film Karlovy Vary, en République Tchèque. Cet événement propose, en plus de cette première innovation, plusieurs rendez-vous intéressants, qui sont autant d’atouts.

KVIFFLe festival s’ouvre par une table ronde sur le cinéma européen et la culture cinématographique organisé par le Prix Lux – prix décerné par le Parlement européen à une œuvre illustrant les valeurs européennes – et le Creative Europe Desk de République tchèque. Les Creative Europe Desk sont des institutions représentatives de la commission européenne en charge du soutien à la culture européenne et au secteur créatif. Différents partenaires sont annoncés : outre le KVIFF, mentionnons le réseau de distributeurs indépendants EUROPA.

Le KVIFF propose aussi un colloque sur l’éducation filmique dans les pays européens.

C’est enfin au cours des Eurimages Lab Project Awards présentés plus haut que des cinéastes d’Europe centrale et orientale auront l’occasion de présenter huit projets en production.

Ouverture nationale et internationale

S’agissant d’un festival tchèque, les organisateurs saisissent bien évidemment l’opportunité de faire découvrir aux producteurs étrangers une sélection de films locaux à différents stades de production, au cours d’une session de « Pitch and Feedback ». Celle-ci est organisée en partenariat avec le Centre de la cinématographie Tchèque et l’Institut du cinéma slovaque.

Le pendant documentaire du festival cinématographique tchèque, le Jihlava international Documentary Film Festival, fait également acte de présence pour introduire des longs-métrages documentaires d’Europe centrale et orientale, dont la sortie est prévue entre août 2016 et juillet 2017.

Enfin, des intervenants de l’Institut Sundance et du Sundance Filmmakers Lab, associations organisatrices du célèbre festival de cinéma indépendant américain, se prêteront à des sessions de lecture de scripts au cours d’une plate-forme d’écriture de scénarios de projets en premier développement. Les éventuels participants à cette plate-forme appelée Midpoint Intensive sont invités à s’inscrire au plus vite.

Maël LUCAS

Newsletter

Sélectionner une ou plusieurs listes :
Publicité

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.