Cet été, à Avignon, voyagez dans les étoiles et partez à la conquête spatiale de la planète Mars avec le nouveau spectacle de Karin Serres et du Kollectif singulier : Les Mars Brothers. Un docu-fiction plutôt burlesque.

AVIGNON IN/OFF 2021

Les Mars Brothers, ce sont trois frères – Tomas, Youri et Patrick – qui rêvent d’aller sur la planète Mars. Entre archives, fiction et documentaire, ce spectacle nous entraîne dans leurs imaginaires, jusqu’à nous faire atterrir sur la planète Mars, à 75 millions de kilomètres de la Terre. En léger différé.

Entretien avec Ludovic Darras.

Quelle a été la source d’inspiration de ce spectacle au plus près des étoiles ?

Depuis 2010, nous travaillons avec l’autrice Karin Serres, que nous avons rencontrée pendant « Les Crash Textes », qui sont des performances de dix jours autour des nouvelles écritures contemporaines. Nous avons décidé de créer ce spectacle lors d’une rencontre avec Gérard Azoulay, responsable de l’Observatoire de l’espace du CNES de Paris. Nous y avons présenté, lors de leur festival Sidération, 1000 Echantillons Vivants de Karin, qu’elle avait écrit pour la revue Espace(s). C’est l’histoire d’une grande campagne de communication organisée à l’occasion de l’envoi, par la planète Terre, de mille humains à travers l’espace pour rencontrer l’inconnu de l’univers. Nous voulions continuer dans cette direction avec un spectacle sur Mars. Et bien sûr, il y a eu cette extraordinaire aventure de Thomas Pesquet à bord de l’ISS. C’était très excitant ! L’espace faisait déjà partie de notre écriture, comme construction scénographique et dramaturgique. Nous avons donc eu l’idée avec Le Kollectif Singulier et Karin Serres de trois frères, Tomas, Youri et Patrick, qui décident d’aller sur Mars. Les Mars Brothers.

Pourquoi, en ce contexte un peu étrange de crise sanitaire, avez-vous envie de raconter sur scène l’histoire – réelle et imaginaire – de la conquête spatiale ?

C’est un spectacle qui a été créé en octobre 2019 à la Maison du Théâtre d’Amiens. Nous devions nous produire lors du festival Off 2020. La crise sanitaire nous a obligés à repousser cette diffusion. Néanmoins, cette idée de confinement, que nous ne connaissions pas encore, était dans les lignes d’écritures. À un moment, nous avions imaginé que Youri, qui est un peu notre cobaye spationaute, puisse être enfermé dans une boîte (comme dans les émissions de télé-réalité) le temps d’un aller/retour sur Mars, c’est à dire 888 jours tout rond. Nous n’avons pas retenu l’idée ; par contre, avec ces deux confinements, nous serions déjà arrivés sur Mars ! Mais l’histoire est quand même très réelle. Nous pourrons certainement assister au premier pas de l’Humanité sur Mars.

Le titre de votre spectacle fait autant allusion à la planète Mars qu’aux Marx Brothers : en quoi ces célèbres comédiens américains influent-ils sur votre spectacle ?

En effet. Nous avons écrit Les Mars Brothers en mélangeant la grande Histoire spatiale avec nos petites histoires personnelles. De nos souvenirs d’enfants à rechercher les traces d’une vie extra-terrestre, aux films de sciences fictions comme Rencontre du troisième type, E.T. ou 2001 Odyssée de l’espace. Le titre est venu comme un clin d’œil cinématographique. Les Mars Brothers est construit comme un docu-fiction plutôt burlesque, d’où la référence.

Après un an et demi de crise sanitaire et de restrictions politiques, vous présentez votre spectacle à Avignon. Où et quand vous retrouver ?

Nous jouerons du 7 au 28 juillet à 15h45 à La Scierie, dans la grande salle du Hangar, au 15 boulevard du quai Saint-Lazare.

Propos recueillis par Nadège POTHIER