Select Page

Mithkal Alzghair et l’héritage du corps syrien : un déplacement des profondeurs

Mithkal Alzghair et l’héritage du corps syrien : un déplacement des profondeurs

Dans son nouveau spectacle, le chorégraphe Mithkal Alzghair puise à la source de l’identité syrienne pour en faire jaillir les éléments qui la constituent encore aujourd’hui. Accompagné de Rami Farah et Shamil Taskin, il déploie une chorégraphie intense, qui allie la brisure de son pays meurtri et le désir vital qui le traverse siècle après siècle, révolution après révolution, génération après génération. Le « déplacement » auquel Mithkal Alzghair nous invite est autant celui du peuple syrien que celui des spectateurs : tel est bien un des enjeux majeurs et constants de l’art au fil des années.

« Sans chercher à retrouver un passé qui n’est plus ou à m’inventer un futur sans souvenirs, je m’intéresse à l’héritage du corps syrien, à rendre visible l’humain dans ce contexte complexe de révolutions, de migrations, de guerres, d’idéologies montantes et de souffles de liberté. Et, tenter de comprendre par quels processus d’imprégnation et de contagion de la réalité sociale et politique l’identité syrienne s’est construite. » (Mithkal Alzghair)

Les extraits de la performance sont tirés de la représentation faite au studio Le Regard du Cygne pour les derniers Signes de Printemps.


Chaque jour, à 14h, Profession Spectacle sélectionne pour vous une vidéo.

Retrouvez l’intégralité de notre sélection sur Vidéo 14.

About The Author

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Partenariat

affiche Quand on saitthéâtre en françaisMarché poésie

RSS Les blogs