Compte tenu du contexte inédit que connaît l’Opéra national de Paris (OnP), Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, a proposé au président de la République d’anticiper la fin des fonctions de son directeur général, Stéphane Lissner, en concertation avec ce dernier, afin de permettre à son successeur désigné, Alexander Neef, de prendre la direction effective de l’établissement à partir du 1er   septembre 2020.

Communiqué

Alexander Neef, actuellement directeur général de la Canadian Opera Company (COC), avait été nommé, en juillet 2019, directeur préfigurateur de l’Opéra national de Paris, avec comme mission de préparer la programmation des saisons dont il aurait la charge, à commencer par la saison 2021-2022. Sa nomination à la tête de l’Opéra national de Paris se fait en plein accord avec le conseil d’administration de la COC, que la ministre de la Culture souhaite remercier pour sa coopération. En parallèle de sa mission en France, il conservera ses responsabilités auprès de la COC jusqu’à la prise de fonctions de son successeur.

Stéphane Lissner dirigeait l’Opéra national de Paris depuis le 10 juillet 2014 et quitte ainsi ses fonctions un an avant leur terme initial ; il dirige désormais le théâtre lyrique San Carlo de Naples. Roselyne Bachelot-Narquin tient à saluer le travail et l’engagement de Stéphane Lissner au service de l’Opéra national de Paris.

Une cérémonie de passation de pouvoirs se tiendra le mardi 1er septembre au ministère de la Culture et sera l’occasion pour la ministre de la Culture, d’accueillir le nouveau directeur général, Alexander Neef, de saluer le travail de son prédécesseur et d’évoquer les perspectives et les modalités d’accompagnement et de soutien de l’Opéra national de Paris ainsi que le lancement d’une réflexion sur la politique de l’art lyrique en France.