Select Page

Peut-on parler de révolution culturelle avec Internet ?

Peut-on parler de révolution culturelle avec Internet ?
Advertisement

C’est bien la question que de nombreux auteurs, journalistes et spécialistes des NTIC* se posent aujourd’hui.

D’autant que depuis ces toutes dernières années, non seulement la toile s’est développée de façon spectaculaire avec les réseaux sociaux, les blogs, les sites et autres nouvelles façons de communiquer, mais la technologie des PC, des smartphones, des tablettes envahit toutes les sphères de la société.

Doit-on le déplorer ou au contraire s’en féliciter ?

Le « rapport Lescure », alias « Exception culturelle 2 », présenté au gouvernement en juin 2013 est censé répondre aux questions de l’impact du numérique sur l’économie et les professions culturelles. Un rapport de plus de 700 pages en deux tomes qui a déjà fait couler beaucoup d’encre et occasionné des débats passionnés.

Nous ne ferons pas ici l’analyse de cet épais document, mais la question qui se pose, au-delà de la protection des droits d’auteurs dans les téléchargements, est aussi, en quoi ce nouveau mode de communication, nouveau mais bien installé, va-t-il transformer les rapports sociaux des français.

Certes, il y aura des effets induits, des effets comportementaux plus précisément. Mais ne perdons pas de vue que les nouvelles technologies ne sont qu’un nouveau média, un contenant, un tube, tandis que le contenu lui, quelque soit le moyen de projection, évolue à son rythme et s’enracine bien dans une continuité qui est porteuse à la fois d’identité, de créativité et d’universalisme.

La danse, le théâtre, le cinéma, les arts plastiques, l’audiovisuel en général, mais aussi la musique et la littérature n’en seront pas tant affectés que cela, même si leurs modes d’exploitation et de diffusion subissent aujourd’hui une véritable révolution qui n’est pas nécessairement culturelle.

Il appartient à chaque citoyen de ne pas se faire dominer par le net mais de le domestiquer. C’était déjà l’enjeu au temps du développement de la télévision qui évolue encore beaucoup aujourd’hui, notamment avec les grandes chaines commerciales qui nous consentent quelques bouts de films entre deux pubs.

Comme en toutes circonstances la vigilance s’impose, mais il faut aussi considérer les immenses possibilités qui s’ouvrent à nous.

* NTIC : Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage