fbpx

Sélectionner une page

Grand-Est – Convention triennale signée autour des pratiques musicales amateurs

Grand-Est – Convention triennale signée autour des pratiques musicales amateurs
Publicité

La signature de la convention triennale qui lie la DRAC et le Chœur philharmonique de Strasbourg s’est déroulée cette semaine au Palais du Rhin, à Strasbourg. Cette convention, en faveur des missions de formation des amateurs et de développement du chœur, s’inscrit dans l’objectif d’éducation artistique et culturelle du ministère de la Culture qui vise à favoriser l’accès et la participation de chacun aux arts et à la culture.

Le chœur Philharmonique de Strasbourg

Créé en 2003, par l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg pour chanter le grand répertoire, le Chœur Philharmonique de Strasbourg, dirigé par Catherine Bolzinger, est actuellement formé de 90 choristes amateurs. Depuis 2017, encouragé par la DRAC Grand Est, le chœur prend son indépendance artistique et administrative et se structure en association.

Une indépendance qui lui à permis d’accroître son rayonnement, avec, notamment :
– une participation à l’enregistrement des Troyens d’Hector Berlioz avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, sous la direction de John Nelson (Victoire de la musique classique 2019 dans la catégorie « Enregistrement ») ;
– des concerts avec l’Orchestre symphonique de Mulhouse ;
– des concerts en Allemagne et au Festival international de Colmar.

Les présidence et présidence d’honneur sont occupées par Theodor Guschlbauer, ancien directeur musical de l’OPS, et Catherine Trautmann, ancienne ministre de la Culture.

Le Chœur Philharmonique de Strasbourg est soutenu par la ville de Strasbourg, la DRAC Grand-Est, la région Grand-Est et le conseil départemental du Bas-Rhin.

Une formation vocale et musicale de haut niveau

Le Chœur regroupe des chanteurs d’âges et d’horizons très variés, originaires de l’ensemble du territoire alsacien, de l’Eurodistrict… (15 nationalités représentées).

Encadrés par une équipe artistique et administrative professionnelle, les choristes sont invités à participer à la vie de la structure au sein de différents groupes de travail permettant de faire émerger les différents projets et de les mettre en œuvre. Ils bénéficient d’une formation vocale et musicale approfondie et régulière. Ainsi, depuis 2003, une quarantaine d’anciens choristes est devenue musiciens professionnels, chanteurs ou chefs de chœur.

La Convention triennale 2020-2022 entre le chœur et la DRAC Grand Est

Le projet de conventionnement entre le Chœur et la DRAC, qui prévoit un soutien financier de 20 000 € par an, s’inscrit dans une double logique :
– le soutien à un projet associatif sans équivalent dans le Grand Est, tant en termes de qualité artistique que de rayonnement territorial ;
– la pérennisation du soutien financier de la DRAC.

Des actions de médiation et de sensibilisation culturelle

Le Chœur propose des actions en direction du grand public :
– des répétitions publiques avec immersion dans le chœur, pour permettre aux spectateurs d’appréhender le son et le travail musical de l’intérieur ;
– des chants participatifs, proposés lors de certains concerts, pour rendre le spectateur acteur de la représentation et créer un lien entre les choristes et le public.

Des objectifs ambitieux

Pour la période 2020-2022, le Chœur à pour objectifs principaux :
– développer son image internationale, en inscrivant sa programmation dans le cadre de la présidence tournante du Conseil de l’Europe et en multipliant les collaborations à l’international ;
– nouer des collaborations avec d’autres orchestres ;
– renforcer son rayonnement territorial, en particulier dans le Grand Est ;
– renforcer ses outils de communication, notamment numériques ;
– mener des actions ciblées pour le public étudiant, en créant de nouvelles formes d’interventions.

.



 

Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !